Actualités de la convergence

Actualités de la convergence

Actualités de la convergence - En Bref

Comment les médias français perdent l’Afrique. Lire+

Argent mobile : mPayOK se développe dans le monde

 

mPayOK – une application innovante de transaction financière sur mobile -  se développe dans le monde. C’est ce qu’a confirmé Babacar Bar, directeur France de la société qui est allé à la rencontre des décideurs africains dans le cadre des Universités d'Afrique et de la Diaspora qui se tenait à Paris la Défense fin février.

La société a passé un partneriat avec Monsieur Daniel KALBASSOU, Directeur Général du Credit du Sahel et partenaire de Safe Solution Group.

mPayOK est également allé à la rencontre du Directeur Général du Groupement Interbancaire Monétique de l'Afrique Centrale, Monsieur Valentin MBOZO'O pour discuter de l'interopérabilité de sa plateforme en zone CEMAC.

mPayOK a aussi rencontré l'ambassade du Sénégal au Cameroun pour présenter ses produits et services pour la diaspora sénégalaise.
Une rencontre avec le staff du Crédit Communautaire d'Afrique (CCA) a eu pour objectif de mettre en place des synergies communes.

Fin 2015, Babacar Bar a suivi la formation à Maroua des équipes du Crédit du Sahel sur la plateforme Sahel Money.

mPayOK fut partenaire officiel des rencontres de la diaspora sénégalaise à Nice et à Cannes avec la Coopérative "SEN 06" et la SN HLM dans le cadre de leur programme des 1000 logements à Diamniado.
mPayOK a reçu à Marseille le Ministre comorien des Affaires Etrangères – le Docteur Abdoukarim Mohamed pour échanger sur ses produits et services pour la diaspora comorienne.

En novembre 2015 a eu lieu la signature de la convention entre Safe Solution Group et le Crédit du Sahel du Cameroun pour le lancement de la plateforme de services financiers mobiles "Sahel Money".

Vidéo - Portrait : Le banquier Babacar Bâ se dévoile
La 2STV a dressé le portrait de Babacar Bâ, un banquier sénégalais établi en France. Dans cet élément, le parcours élogieux du directeur commercial du développement de Safe Solution Group, ses ambitions pour son pays et pour les Sénégalais de la Diaspora et ses nombreux projets y sont abordés. Regardez ici.

Voir +

De la publicité en échange de crédit téléphonique : l’app marocaine Lik primée à Casablanca

Omar Kadiri et Yassine Faddani, les cofondateurs de l’application mobile gratuite Lik, ont reçu le prix du jeune entrepreneur lors de la quatrième édition du Forum Afrique développement.

Omar Kadiri, 28 ans, et Yassine Faddani, 27 ans, touchent du bois. Dix mois après le lancement de leur start-up, les deux Marocains, qui se sont rencontrés sur les bancs de Grenoble école de management en France, ont reçu le prix du jeune entrepreneur, dans la catégorie innovation, le 25 février, lors de la quatrième édition du Forum Afrique développement co-organisé par Attijariwafa bank et Maroc Export.


L’Afrique subsaharienne en ligne de mire
Le chiffre d’affaires de Lik, qui emploie dix personnes à temps plein, s’élève à 300 000 dollars, en avance sur les prévisions. Eiréné4Impact, société de capital-risque opérant en Afrique, a injecté 150 000 euros au démarrage de Lik. « Nous comptons tripler notre chiffre d’affaires l’année prochaine », s’enthousiasme Yassine Faddani.

La start-up a aussi attiré près de 400 000 utilisateurs alors que la prévision initiale était de 90 000 sur la première année. …

Lire+

Opérateurs mobiles, géants de l'internet et start ups s'engouffrent dans le secteur bancaire

Mobile World Congress à Barcelone : Les géants de l'internet, opérateurs télécoms et start ups innovantes de la finance vont-ils tuer, ensemble, les banques traditionnelles' Si ces nouveaux venus leur font concurrence, ils leur ouvrent aussi des débouchés, selon des analystes.

Preuve que la frontière entre les secteurs bancaire et technologique est de plus en plus floue, la banque espagnole CaixaBank a profité mercredi du Mobile World Congress (MWC), grand rendez-vous international de la téléphonie à Barcelone, pour présenter son offre mobile.

Le mouvement a commencé à la fin des années 1990, avec l'émergence de banques en ligne et de start-up comme l'américain PayPal, devenu une référence du paiement en ligne.

Il s'est accéléré récemment.

…Les géants américains Google et Apple et le numéro un mondial des téléphones portables, le sud-coréen Samsung, ont lancé leurs solutions de paiement.

Les opérateurs télécoms ne sont pas en reste: le français Orange offre des services bancaires en Afrique à 15 millions de clients et va racheter la banque Groupama en France. Le britannique Vodafone propose un système de paiement et de retrait de l'Albanie à l'Inde en passant par l'Egypte et l'Afrique du Sud.

D'autres comme CaixaBank, collaborent avec des équipementiers de téléphonie mobile pour les paiements en ligne, une manière d'atteindre un public plus large et de mieux cibler les attentes des consommateurs en fonction de la façon dont ils utilisent leur smartphone.

Lire+

Source : L'expansion AFP , publié le 24/02/2016.

Bahreïn : adoption d’e-visas pour les visiteurs en provenance de onze pays d’Afrique

Dans le cadre de sa nouvelle politique en matière de visas, le Royaume du Bahreïn a adopté mardi les e-visas pour les visiteurs en provenance de onze pays d’Afrique.

Ce sont l’Egypte, le Maroc, le Kenya, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Mozambique, le Cameroun, le Gabon, le Sénégal, l’île Maurice et les Seychelles.

Annoncé sous forme de communiqué, cette décision permettra aux ressortissants de ces pays d’obtenir, via le site www.evisa.gov.bh,
….
Lire+

Musique : Google Play Music arrive en Afrique du Sud

Au commencement, il y avait les applis et les jeux, ensuite nous avons eu les livres. Et maintenant c'est au tour de la musique !

A partir d'aujourd'hui, Google Play Music sera disponible en Afrique du Sud ! Google Play vous donne un accès illimité à une immense bibliothèque musicale contenant des titres issus des plus grandes maisons de disques et de labels locaux et indépendants, et que vous pouvez écouter sur n'importe quel appareil.

Google Play Music vous permet de créer une station radio interactive, sans publicité, à partir de n'importe quelle chanson ou artiste que vous aimez. Vous pouvez ajouter, supprimer, réorganiser votre station et voir ce qui vous est proposé ensuite. Ou vous pouvez consulter les conseils de nos spécialistes musicaux et explorer les titres triés par genre musical. L'onglet "Listen Now” met en première place les artistes et les stations de radio que vous êtes susceptible d'aimer le plus pour que vous puissiez les écouter dès que vous ouvrez votre bibliothèque musicale.

Et si les millions de titres ne suffisent pas, Google Play Music vous permet de combiner notre collection à la vôtre. Vous pouvez stocker gratuitement en ligne 50.000 titres et les écouter en plus du catalogue All Access sur n'importe quel appareil Android ou via le site web play.google.com. Vous pouvez également "marquer" certains albums et morceaux en playlists pour les écouter ensuite hors ligne.

Essayez dès aujourd'hui et prenez un abonnement illimité au prix d'appel de 49,99 rands par mois.
Avec ce lancement, Google Play vient aujourd'hui de faire un nouveau pas en avant pour devenir votre destination de loisirs numériques ultime : vous y trouverez, apprécierez et partagerez vos applis, jeux, livres, films, magazines et chansons sur votre tablette ou votre téléphone Android.
Commencez dès aujourd'hui à explorer tout un nouveau monde de musique !
Publié par Luke McKend, Directeur Pays, Afrique du Sud
Lire+

Sénégal : Hackathon pour offrir la meilleure solution de la banque innovante

Dernière ligne droite pour le Hackathon organisé par la Société Générale, les huit équipes sélectionnées parmi les 12 au départ tiennent un marathon le temps d’un week-end dont l’objectif autour du thème central est : « Réinventons ensemble l’expérience client en agence ».

Lire+

Programme WAZIUP : l’Internet des Objets en Afrique

Plateforme ouverte de collaboration pour le Big Data et l’Internet des Objets en Afrique Sub-Saharienne :
Ce Jeudi 4 Février 2016, l’évènement de lancement du programme WAZIUP : au CTIC Dakar, en partenariat avec plusieurs partenaires Européens et Ouest Africains, lance un programme de coopération internationale conçu pour accélérer l’innovation technologique en Afrique.

Ce programme, dénommé WAZIUP, permettrait d’avoir un impact positif sur le développement à travers l’utilisation de l’internet des objets, de moyens de communication plus accessibles et moins chers, et de plateformes de données ouvertes permettant un partage de l’information et du savoir-faire. Son but est de créer de nouveaux paradigmes pour améliorer la qualité des standards de service.

Ne manquez pas le 1er programme ouest africain dédié aux objets connectés!

Lire+

Maroc : Jumia - la boutique en ligne N°1

Quels sont les services mis en oeuvre par Jumia pour satisfaire ses clients?

Un service client à votre écoute, pour vous conseiller !

Faites vous accompagner et obtenez des réponses à vos questions. Appelez-nous, demandez à être appelés, écrivez-nous, venez nous rencontrer... Vous trouverez différentes options afin d'être au mieux conseillés lors de vos achats ou pour mieux comprendre le fonctionnement de Jumia.

Pour nous contacter cliquez ici

Payez en espèces à la livraison !

Afin de s'adapter à vos moyens de paiement, nous vous proposons plusieurs solutions. Le paiement à la livraison est celle que nos clients préfèrent. Vous ne payez en espèces le livreur que si vous êtes entièrement satisfaits du produit. Pour votre confort nous proposons plusieurs autres moyens de paiement. Retrouvez tous les détails sur www.jumia.ma/paiement/

Livraison partout au Maroc !

Afin de répondre aux besoins de tous les Marocains et ceci où qu'ils soient, nous livrons partout au Maroc. Retrouvez les conditions sur www.jumia.ma/livraisons/

Un suivi en temps réel de votre commande !

Afin de connaître le statut de votre commande, vous pouvez suivre sa progression à tout moment en cliquant sur l'icône Statut de la commande en haut de chaque page ou cliquez sur: www.jumia.ma/track/

Changez d'avis et retournez les produits facilement à notre charge !

Si pour une raison quelconque vous êtes insatisfaits ou vous changez d'avis, vous disposez de 7 jours pour nous retourner le produit. Le retour est gratuit et extrêmement simple: nous envoyons un transporteur chez vous pour récupérer la marchandise, dans la majorité des grandes villes. Pour plus d'informations,rendez vous sur www.jumia.ma/livraisons/ .

Une sélection de produits étendue, d'origine garantie!

Chez Jumia, nous prenons beaucoup de soin à sélectionner nos produits. Nous offrons actuellement plus de 30 000 produits importés et de fabrication locale. Toutes nos marques sont certifiées d'origine et garanties. Retrouvez l'ensemble des marques que nous proposons sur www.jumia.ma/marques/

Les prix les plus bas du marché !

Chez Jumia nous nous efforçons de proposer les prix les plus bas du marché. C'est pourquoi, si vous trouvez moins cher ailleurs, nous vous remboursons 2 fois la différence de prix. Les conditions sont sur www.jumia.ma/prixbas-conditions/

Payez en plusieurs parties avec nos crédits gratuits !

Afin que nos produits soient accessibles à tous, nous proposons le crédit gratuit payable entre 3 et 24 mois en partenariat avec Wafasalaf. Faites-vous contacter par le service client pour plus de renseignements.

Des avantages spécifiques pour nos meilleurs clients !

Afin de récompenser nos clients fidèles, nous leurs offrons régulièrement des avantages individuels pour les remercier de leur confiance.

Jumia et l'AIH

Jumia appartient à l´Africa Internet Holding qui s'efforce de participer à l'introduction et au développement de la culture web sur le continent Africain. Le groupe y parvient grâce à ses 8 starts-up dont notamment Hellofood, Lamudi et Kaymu qui sont présentes au Maroc.

JUMIA est international

Nigeria, Egypt, Kenya, Côte d'Ivoire, Uganda

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter
:

L’arrivée de Netflix sur le continent va donner des ailes aux contenus africains

C’est encore à voir...Voici ce que dit l'article :

C’est officiel, la plateforme de streaming vidéo la plus connue au monde est désormais présente en Afrique. Et pas que sur les marchés les plus matures ou ceux dans lesquels la bande passante est de meilleure qualité. Non. La disponibilité du service s’applique au continent dans son ensemble.

Netflix a frappé fort, le 6 janvier. Pendant que son patron Reed Hastings s’exprimait dans une conférence à Las Vegas, la société a ouvert ses services dans 130 nouveaux pays, dont les 54 africains. Bien sûr, le géant américain va se heurter sur le continent à deux obstacles majeurs : la qualité de connexion à l’Internet et le prix des forfaits de données. Au Nigeria, par exemple, 2 gigas de données coûtent dans les 20 dollars, et une heure de Netflix, dans la plus basse des résolutions, consomme un giga.

Reed Hastings a balayé l’argument : « Nos ingénieurs talentueux testent en permanence de nouvelles compressions de données par un code plus avancé », a-t-il déclaré, faisant référence à un réseau de serveurs dans le monde entier qui permettent de télécharger 125 millions d’heures de vidéo chaque jour dans 60 pays. Le problème, c’est qu’aucun de ces serveurs ne se trouve en Afrique, même pas au Maroc.

En savoir plus ici.

Source : Par Serge Noukoué (Chroniqueur, Le Monde Afrique)-19.01.2016

Lire aussi : L’Afrique, terrain de conquête prioritaire pour Canal+, sur Le Monde Afrique.

Syndicate content