Actualités Télécom

Actualités Télécom

Rupture sur le câble SAFE : ralentissements sur le réseau internet

Plusieurs opérateurs ont informé leur clientèle que le câble SAFE a subi une forte dégradation. Une rupture au large de l’Arabie Saoudite et de l’Inde qui affecte l’ensemble des réseaux sur l’île. Il faut compter une dizaine de jours pour un éventuel retour à la normale.

Izi évoque une forte dégradation sur le câble Safe qui alimente La Réunion en internet. Only aussi a prévenu sa clientèle. Ces opérateurs ADSL prévoient un retour à la normale vers le 9 décembre.

Hier, Zeop a indiqué hier que "les câbles sous-marins qui acheminent par la route Est l’internet vers La Réunion sont à nouveaux coupés suite aux interventions des techniciens. Situés au large de l’Arabie Saoudite et de l’Inde, la rupture de ces câbles influe considérablement sur les débits internet à la Réunion pour tous les opérateurs et sur les latences (important pour les jeux en ligne par exemple). La réparation ayant lieu en pleine mer, on peut s’attendre à une remise en service sous 10 jours (soit vers le 5 décembre ndlr)."

Source : Linfo

Maroc : la 4G arrive sous peu…

Les premiers essais pour l’introduction de la 4G au Maroc ont eu lieu en fin octobre à Rabat. L’opérateur Maroc Télécom a procédé avec succès au test d’un pilote de la 4G-LTE dans la capitale, alors que ces derniers devraient bientôt s’étendre à d’autres villes du pays.

Alors que l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) avait donné son aval à Maroc Telecom pour qu’il mène les premiers tests, selon le directeur de l’ANRT, Azdine El Mountassir Billah, les trois opérateurs marocains devront se partager les infrastructures sur le marché.

Avec plus de 44 millions d’abonnés au mobile et 8,5 millions à Internet, le Maroc, qui ne fait pas partie des mauvais élèves de la connectivité en Afrique, pourrait voir ces chiffres bientôt s’améliorer. En effet, l’obtention de la licence de commercialisation du service 4G, qui permet à l’utilisateur d’avoir une connexion à très haut débit (au-dessus de 100 Mbps), fera l’objet d’un appel d’offres durant la mi-novembre 2014.

Aujourd’hui, 9 Marocains sur 10 connectés au net le sont via la 3G, qui compte 7,55 millions d’abonnés.

Lire+

Rwanda : lancement imminent de la 4G LTE

Le Rwanda continue son excellent travail et multiplie les initiatives visant à développer son écosystème des TIC en annonçant le lancement imminent de la 4G LTE.

Le Rwanda et son président surnommé « the Digital President » vont se faire de nouveaux amis, alors que le pays se prépare à lancer la 4G LTE ce 11 Novembre 2014. Le réseau a été créé grâce à un accord entre le gouvernement du Rwanda et KT Corporation, le plus grand opérateur de télécommunications en Corée du Sud. Selon le gouvernement rwandais, le réseau qui sera lancé couvrira 95 pour cent des personnes vivant sur le territoire rwandais d’ici 2017.

Avec une population de 11,78 millions de personnes, la pénétration du mobile du Rwanda est actuellement de 71,6%, alors que la pénétration de l’internet est actuellement de 25%.

Lire+ 

En Bref – Actualités Télécom

Liquid Telecom a reçu le prix AfricaCom de la meilleure initiave panafricaine pour son projet d'installation de la fibre optique en Afrique de l'Est et le prix de la meilleure innovation VSAT, pour son service de communication par satellite.

Le directeur général de Gabon Telecom Lhoussain Oussala a officiellement lancé à Libreville la quatrième génération de technologie cellulaire dénommée le réseau 4G devant permettre à son million d’abonnés de naviguer sur les téléphones portables avec internet haut débit. Lire +

 

Les opérateurs télécoms africains insistent : la LTE est vital pour la région

Les participants ont discuté des perspectives de LTE en Afrique lors d'AfricaCom 2014.

Le deuxième jour d'AfricaCom 2014 a vu l'un des groupes de sociétés de télécommunications les plus influents du continent engagés dans un débat autour de l'importance de la technologie LTE pour l'économie numérique de l'Afrique. Avec une infrastructure à large bande fixe très mince, le haut débit mobile représente la seule occasion pour de nombreux Africains d'obtenir internet en ligne. Alors que la 3G peut être le point d'entrée, LTE offre de nombreux avantages, y compris la simplicité, la rapidité et l'optimisation des données.

Les vedette du secteur sont YooMee, Surfline, Smile Communications, Vodacom SA et Unitel. La discussion a porté principalement sur les avantages que le LTE offre à la région, soulignant que la bande passante conduit à des services, et que le haut débit mobile est le seul accès à Internet que la plupart des consommateurs est susceptible d'obtenir.

Source : November 12, 2014, Scott Bicheno - telecoms.com.

AfricaCom Awards : 13 nominés pour l'innovation des NTIC en Afrique

Les jurés de la 7e édition des AfricaCom Awards ont rendu leur verdict dont voici un extrait :

Bharti Airtel, Huawei, Liquid Telecom et Milicom ont été les grands vainqueurs de la 7e édition des AfricaCom Awards, ces prix récompensent les innovations télécoms les plus remarquables de l'année. La cérémonie de remise des prix a été organisée le 12 novembre, dans le cadre du 17e salon AfricaCom, qui rassemble depuis mardi plus de 9 000 professionnels de l'industrie télécoms à Cape Town, en Afrique du Sud.

L'opérateur indien Airtel, présent dans 17 pays africains, a raflé le prix de la meilleure application pour l'Afrique, pour "internet.org.app". Cette application, disponible en Zambie, en Tanzanie et au Kenya, permet d'accéder gratuitement à Facebook, à des sites d'information, ainsi qu'à des services éducatifs, de messagerie électronique et de santé.
L'opérateur a également reçu le prix de meilleure solution de paiement mobile pour Airtel Money, raflant la mise devant "Mobile Travel Tickets" et "Mobile Pensions" du français Orange.

La société SkyVision Global Networks Ltd., l’un des principaux fournisseurs mondiaux de services de télécommunications, a annoncé fièrement aujourd’hui qu’elle avait été nominée pour trois des prestigieux AfricaCom Awards 2014. Les nominations de SkyVision sont intervenues dans les catégories suivantes : Best Connectivity Solutions for Africa (Meilleures solutions de connectivité pour l’Afrique) pour les solutions pour réseaux hybrides de type satellite/terrestre de SkyVision ; Changing Lives Award (Prix récompensant un projet qui transforme des vies) pour le soutien apporté par SkyVision à l'Académie Crossover du Ghana ; et VSAT Innovation for Africa (Innovation en technologie VSAT) pour la suite SkyVision Active Series.

Voici la liste complète des la liste des nominés

Source : Africacom Awards

Services de musique en streaming : Un domaine clé pour les opérateurs mobiles d'Afrique pour générer des revenus de données

Deux rapports publié en Novembre 2014, l'un par Balancing Act en anglais (trad. «La musique numérique en Afrique - Un examen des plates-formes numériques de la musique en Afrique; Stratégies pour l'avenir") est un rapport qui fournit des données et des analyses essentielles pour les musiciens, les maisons de disque, les opérateurs télécoms et les plates-formes de musique numériques portées sur l'Afrique. Le rapport de 110 pages est accompagné de plusieurs outils de travail sous excel et éclaire sur l'émergence de la musique numérique, les stratégies, les partenariats et les modèles d'affaires, ainsi qu'un répertoire de contacts. Ce rapport profile 47 plates-formes d'e-musique (portails, applications) axées sur l'Afrique.

Le rapport a requis deux mois de travail à 3 analystes et a exigé des entretiens avec plus de 50 professionnels de la musique.

L'autre rapport fourni par IMImobile corrobore cette tendance qui s'appuit sur l'utilisation grandissante de la musique numérique en Afrique.

Les opérateurs mobiles occupent une position stratégique pour la prestation de services de contenu numérique et pour la facturation client. Les opérateurs mobiles sont donc le mieux placés pour fournir de nouveaux services de musique numérique novateurs, tels que des applications de musique en streaming ou en téléchargement, uun facteur clé de différenciation pour assurer la croissance du chiffre d'affaires et de part de marché.

Face à la concurrence de services tels que Simfy, Spinlet, iRoking et Mdundo, comment les opérateurs mobiles peuvent-ils fournir de nouveaux services de musique innovant rapidement et de manière rentable?

Les opérateurs mobiles doivent travailler en étroite collaboration avec les fournisseurs de services existants qui comprennent le marché et ont l'expérience de la prestation de services numériques et de la musique en Afrique.

Un exemple de la façon dont l'approche de partenariat avec un fournisseur de services peut mener au succès est le service de musique en streaming "The Kleek". The Kleek est un service panafricain de musique mobile en streaming, soutenu par Universal Music, développée par IMImobile. The Kleek est une application de streaming de musique mobile spécialement conçu et construit pour le marché africain. Avec un contenu géré par le système de gestion de contenu DaVinci de IMImobile (CMS), The Kleek offre aux mélomanes un catalogue d'artistes, de pistes, des genres, des interviews de célébrités et des playlists, des extraits exclusifs d'album, des agendas d'artiste, des graphiques et d'autres contenus, qui peuvent tous être écoutés directement sur l'appareil mobile de l'utilisateur.

Les opérateurs mobiles ont la possibilité de cimenter leur offres de services de musique en streaming, mais doivent travailler en partenariat avec les fournisseurs de services clés pour assurer leur part dans un marché de la musique numérique en évolution rapide.

Cliquez ici pour plus d'informations sur le rapport de Balancing Act et voir la solution de IMImobile.

SOURCES : IMImobile, Balancing Act, nov. 2014.

 

En Bref – Actualités Télécom

Viettel, société télécoms basé au Vietnam devrait investir US$1 milliard dans un réseau de téléphonie mobile en Tanzanie (29 millions de souscripteurs mobile). Lire+

Econet Wireless Group (Afrique du Sud) a acquis 2 sociétés Africaines du Vimpelcom Ltd au Burundi et en Afrique Centrale pour US$65 millions. La suite ici

Liquid Telecom a indiqué que la société investira USD 34 millions au Rwanda. Lire +

Prix des télécoms en Afrique : Depuis plusieurs semaines, les syndicalistes de la SONATEL font beaucoup de bruit autour du décret présidentiel mettant en place un contrôle et une surtaxe sur les communications internationales entrantes. Pour cause, la Sonatel a contribué en 2009 pour 6% du PIB et 12% des recettes de l’Etat. Lire+

Gabon Telecom, filiale de Maroc Telecom, lance la 4G, une première au niveau de la sous-région de l’Afrique centrale. Source : mapexpress

 

Millicom-Tigo a lancé officiellement au cours d'une session sur internet sa fondation pour les entrepreneurs sociaux innovants, dotée d'un budget annuel de 10 millions de dollars. Le Tchad, la RD Congo et le Sénégal sont concernés. Lire+.

Mobilis lance le 1er site 3G très haut débit d'Afrique

Mobilis a lancé aujourd'hui pour la première fois, non seulement en Algérie mais aussi en Afrique, le premier site 3G très haut débit, sur un réseau commercial.

Le site a été installé spécialement au niveau du Centre national technique de la Fédération Algérienne de Football (FAF), à Sidi Moussa, pour offrir les meilleures conditions à l'équipe nationale, afin que ses joueurs puissent profiter de la " meilleure expérience du très haut débit mobile ".

Dans une déclaration exclusive à l'APS, le président directeur général de Mobilis, Saad Damma, s'est réjoui de cette importante évolution technique et " remercie vivement les ingénieurs de l'entreprise ainsi que son partenaire technologique l'équipementier suédois Ericsson pour les efforts fournis ".

Les efforts déployés par ces équipes ont permis, selon le premier responsable de Mobilis, de " tester avec succès, une première au niveau national et continental, ces nouvelles fonctionnalités ".

Le premier site 3G très haut débit peut atteindre les 63 mégabits/seconde, grâce à la troisième porteuse (3C-HSDPA), qui peut augmenter la vitesse d'utilisation pour la liaison descendante jusqu'à 50%, ainsi que la technologie des Uplink multi-support amélioré (GUE-MC), qui permet elle aussi d'augmenter la vitesse de liaison montante jusqu'à 100%, a-t-on expliqué.

Les technologies 3C-HSDPA et GUE-MC sont les prochaines étapes dans l'évolution HSPA multi-support, " une technologie prometteuse permettant d'accroître la capacité, d'augmenter les débits et d'améliorer sensiblement la couverture réseau ", a ajouté la même source.

L'opérateur Mobilis dispose depuis le lancement de la 3G d'un réseau HSDPA avec double porteuse atteignant les 42 Mbps en Down-link, a-t-on rappelé. Un réseau évolutif qui lui permet une augmentation des capacités sans pour autant consentir des investissements énormes, en introduisant des technologies de pointe telles que la 3C-HSDPA et la GUE-MC.

A travers ce nouvel équipement qu'on envisage de généraliser sur les zones d'activités à forte concentration, Mobilis vise à "confirmer son engagement " de mettre à disposition des Algériens en général et de ses clients en particulier, les dernières technologies au monde en la matière, pour être au diapason de ce qui se fait à travers les pays les plus avancés en la matière, a-t-on encore souligné.

Source : nticweb, 15 oct. 2014.

Algérie : Le réseau 3G++ de Ooredoo leader en Afrique du Nord

Le classement officiel NetQB (Network Quality Benchmark) d'Ericsson a classé le réseau 3G++ de Ooredoo Algérie premier en Afrique du Nord en terme de débit pour les trois premiers trimestres 2014.

Grâce aux accomplissements réalisés en commun avec son équipementier Ericsson, Ooredoo Algérie se distingue également en étant l’un des premiers opérateurs au monde à atteindre un débit réseau de 63 Mb/s.

A propos de cette performance, le Directeur Général de Ooredoo M. Joseph Ged a déclaré: « Nous sommes très fiers que notre réseau 3G++ fasse l’objet de distinctions internationales comme étant le meilleur en Afrique du Nord. Notre réseau est présenté en modèle et notre équipe est citée en exemple bien au-delà de nos frontières. Je tiens donc à féliciter la grande famille de Ooredoo Algérie pour cet accomplissement hors du commun. Nous continuerons à repousser les limites pour porter l’internet mobile algérien au plus haut niveau international ».

Plusieurs millions d’Algériens enrichissent déjà leur quotidien en vivant pleinement l’expérience de la 3G++ de Ooredoo dans les 19 wilayas couvertes : Alger, Oran, Constantine, Ouargla, Sétif, Bejaia, Chlef, Djelfa, Ghardaïa, Bouira, Blida, Tlemcen, Boumerdès, Tipaza, Biskra, El Oued, Sidi Bel Abbes, Médéa et Ain Defla pour une population dépassant les 21 millions d’Algériens.

Le réseau 3G++ de Ooredoo sera également opérationnel dans les wilayas de Tizi Ouzou, Mascara, Naama, Oum El Bouaghi, Relizane, Tiaret dans le courant du mois de décembre 2014.

Source : nticweb - 15 oct 2014.

Syndicate content