Actualités Télécom

Actualités Télécom

Téléphonie, réseaux optiques de câbles sous-marins en Afrique

Alcatel-Lucent Submarine Networks (ASN), une filiale d'Alcatel-Lucent spécialisée dans les réseaux optiques de câbles sous-marins, s'apprête à déployer la seconde phase du système de câble sous-marin Africa Coast to Europe (ACE) afin de répondre aux défis de connectivité sur le continent africain.
La phase 2 du système de câble sous-marin Africa Coast to Europe (ACE) en Afrique représente une extension de 5 000 kilomètres. Elle est destinée à relier l'ile de Sao Tomé-et-Principe située dans le Golfe de Guinée, à l'Afrique du Sud.

Grâce à cette seconde phase, des services innovants tel que l'e-éducation, les applications de santé et bien d'autres technologies novatrices pourront s’appuyer sur un réseau haut-débit assez performant. Elle devrait en outre permettre la connexion de près de 200 millions de personnes.

Le système d'infrastructure d'Internet globale avait été été inauguré en décembre 2012. Dès le début du lancement de ce système, sept pays africains sur treize avaient s'y étaient connectés.

Sur une distance évaluée à près de 11 500 kilomètres,
Lire+

Afrique : améliorer la couverture des télécoms dans les zones rurales par Eutelsat et Camusat

Le 18 novembre 2015 Eutelsat Communications et Camusat, société leader dans la mise en œuvre d’infrastructures de télécommunications, ont annoncé aujourd'hui avoir signé un accord de partenariat portant sur l’Afrique subsaharienne.

A travers cet accord, les deux entreprises offrent à présent aux opérateurs de téléphonie mobile de cette région du monde une solution de connectivité clef en main, permettant à ces derniers de compléter et d’améliorer leur couverture dans les zones rurales du continent, où plus de la moitié de la population réside.

Cet accord vient accompagner la croissance des communications mobiles en Afrique subsaharienne, qui connaît depuis quelques années un essor considérable mais reste cependant encore freinée dans les zones rurales isolées. De par l’extrême étendue des territoires à couvrir, le déploiement des infrastructures terrestres nécessite en effet d’importants investissements s’étalant souvent sur plusieurs années de la part des opérateurs de téléphonie mobile, pour connecter ceux qui ne le sont pas.

Les deux sociétés Eutelsat et Camusat se sont appuyées sur leurs connaissances respectives des marchés de la connectivité en Afrique pour proposer une solution clef en main aux opérateurs. Cette dernière repose sur la capacité des satellites d’Eutelsat qui offrent une couverture de tous les territoires africains, y compris les plus reculés, combinée à l’expertise de Camusat dans le déploiement d’infrastructures télécoms, notamment en construisant, fournissant en énergie et assurant l’entretien des pylônes des réseaux de téléphonie mobile grâce à plus de 1000 collaborateurs déployés sur le continent africain. A travers ce partenariat, les opérateurs de téléphonie mobile disposent désormais de réseaux alimentés par satellite pour compléter leur couverture là où leurs réseaux traditionnels terrestres ne peuvent être déployés. Ils peuvent ainsi fournir une couverture entière des pays dans lesquels ils opèrent, pour que chacun de leurs clients puisse disposer d’un service de téléphonie mobile, devenu aujourd’hui indispensable au quotidien.

Michel Azibert, Directeur commercial et du développement d’Eutelsat, a déclaré : « Notre collaboration avec les opérateurs de téléphonie mobile en Afrique vient de franchir une nouvelle étape. Au-delà de la traditionnelle location de capacité satellitaire qui accompagne le développement de leurs réseaux, nous leur proposons désormais, en partenariat avec Camusat, des solutions regroupant toute la chaîne de communication pour developper et optimiser leurs réseaux, partout et en toute flexibilité. »

Richard Thomas, Président-directeur général de Camusat : « L'Afrique est un marché extrêmement dynamique. Notre accord avec Eutelsat va permettre à nos clients opérateurs de téléphonie mobile de se positionner sur un nouveau gisement de croissance, en étendant les limites de leurs marchés. A travers cet accord, ceux qui n’étaient pas connectés jusqu’à présent vont pouvoir l’être et ainsi communiquer avec le monde. »

Camusat est l’un des leaders du marché dans la mise en œuvre des infrastructures de télécommunications et l’un des développeurs les plus expérimentés des réseaux fixes et mobiles avec une histoire qui remonte à la fin des années 40. Notre mission est d’aider les acteurs télécoms à construire efficacement et optimiser le développement de leurs réseaux en intégrant les technologies traditionnelles de télécommunications avec le plus innovateur des savoir-faire. Notre département R&D développe des solutions innovantes. L’intégration d’une qualité éprouvée des technologies et des services, alliés à des compétences en gestion de projet et de la flexibilité : tels sont les clés de notre succès aujourd’hui. La diversité est une autre clé de notre réussite: Diversité combiné avec des plans de motivation, esprit d'équipe, formation professionnelle constante, la mobilité et l'efficacité internationale sont nos forces dans la réalisation des exigences standards élevés de nos clients. Le siège de Camusat est basé à Paris, en France. Le groupe emploie plus de 2000 salariés dont près de la moitié sur le continent Africain et opère sur les cinq continents avec plus de 40 filiales.

Pour en savoir plus :

Site web:

Facebook:

LinkedIn:

YouTube:

Contact presse : Christelle REIST
Creist(at)camusat.com

Créé en 1977, Eutelsat Communications (NYSE Euronext Paris : ETL, code ISIN : FR0010221234) est l'un des premiers opérateurs mondiaux de satellites de télécommunications et bénéficie de l’une des plus longues expériences dans ce domaine. Avec une flotte de 38 satellites, le Groupe commercialise de la capacité auprès d’un portefeuille de clients constitué notamment de télédiffuseurs, d’associations de télédiffusion, d’opérateurs de bouquets de télévision, de fournisseurs de services vidéo, de données et d’accès Internet, d’entreprises et d’administrations. Les satellites d’Eutelsat offrent une couverture de l’Europe, du Moyen-Orient, de l’Afrique, de l’Asie-Pacifique et du continent américain, permettant d’établir des communications en n’importe quel point du territoire, utilisées pour des applications vidéo, des services de données et de haut débit ou des services gouvernementaux. Eutelsat, qui a son siège à Paris, s’appuie sur un réseau de bureaux commerciaux et de téléports situés dans le monde entier. Ses équipes, qui réunissent 1 000 collaborateurs originaires de 37 pays, disposent d’une expertise technologique de haut niveau dans leurs domaines d’activités et travaillent en étroite collaboration avec leurs clients pour offrir une qualité de service de premier ordre. www.eutelsat.fr

Source : Eutelsat.com

Algérie Telecom annonce des perturbations Internet suite à la rupture du câble sous-marin Sea-Me-We 4

Le 22 octobre 2015, l’opérateur historique des télécommunications Algérie Telecom a publié un communiqué pour annoncer la survenue d’importantes perturbations sur son réseau Internet. Ces perturbations devraient durer de nombreux jours, entraînant de gros désagréments au niveau des consommateurs. L’origine de ces perturbations, Algérie Telecom l’attribue à la rupture du câble sous-marin de fibre optique Sea-Me-We 4 reliant la ville d’Annaba à Marseille.

Bien que le lieu de rupture de l’infrastructure télécoms ait été clairement identifié, Algérie Telecom indique que les travaux de restauration qui seront menés par le consortium international MECMA n’ont pas encore commencé...

Avec la rupture du câble sous-marin Sea-Me-We, c’est le trafic internet de l’Algérie vers l’international qui sera sérieusement affecté. 80% de ce trafic transite en effet par cette infrastructure de fibre optique. Les 20% du trafic international sont gérés par le MED Câble, second câble sous-marin de fibre optique auquel est connecté l’Algérie, également depuis Marseille en France. Le trafic local, qui concerne les sites hébergés en Algérie, ne sera pas affecté.

Source: Agence

Lire aussi: Jeune Afrique, De nouveau connectée, l'Algérie veut tirer les leçons de la panne d'internet.

Maroc: cinq nouvelles licences de télécommunications attribuées par le gouvernement

Agence Ecofin /Muriel Edjo
 : Au terme du Conseil de gouvernement tenu le 22 octobre 2015 sous la présidence du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, il ressort que les trois types de licences télécoms par satellite, dont l’appel à concurrence a été lancée le 16 mars 2015 par l’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (Anrt) du Maroc, ont trouvé preneur.
Pour la licence Vsat (Very Small aperture terminal) permettant l’Internet sur satellite, les adjudicataires retenus sont : l’opérateur historique des télécommunications « Ittisalat Al Maghrib SA », plus connue sous le nom de Maroc Telecom,  la Société d’aménagement et de développement vert (SAMV), et  l’opérateur de téléphonie mobile « Wana Corporate SA » plus connu sous le nom d’Inwi.
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a expliqué que les cahiers des charges fixent la validité de ces licences à 10 ans renouvelables pour des durées ne dépassant pas 5 ans chacune. Maroc Telecom, SAMV et Inwi ont l’obligation de commercialiser les services de type VSAT dans un délai maximal de 12 mois à compter de l’entrée en vigueur des licences contre la somme de 19 millions de dirhams (1,94 million $) hors taxes.
Pour ce qui est de la licence d’établissement et d’exploitation d’un réseau de télécommunications radioélectrique à ressources partagées (3RP), elle a été attribuée à la société « Cires Telecom SA » et à la SAMV. Les cahiers de charges fixent la durée de validité de ces licences à 10 ans renouvelables pour des durées ne dépassant pas 5 ans chacune. Les sociétés attributaires ont l’obligation de commercialiser les services de type 3RP dans un délai maximal de 12 mois à compter de l’entrée en vigueur des licences contre  la somme de 600 000 dirhams (61 260 dollars) hors taxes.
Les cinq projets de décret officialisant l’attribution de ces nouvelles licences télécoms par satellite sont en préparation. Aucune licence n’a été attribuée pour la technologie GMPCS (Global mobile personal communications system), la téléphonie mobile par satellite.

Source: Agence Ecofin

Tigo Rwanda (du luxembourgeois Millicom International Cellular/MIC) lance officiellement ses services 4G

Depuis le 19 octobre 2015, tous les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Tigo Rwanda, filiale du groupe télécom luxembourgeois Millicom International Cellular, peuvent accéder au services 4G.

Ils doivent pour cela être dotés d’un terminal compatible à cette technologie. L’annonce qui est intervenue au cours du sommet « Transform Africa 2015 », qui se tient à Kigali, lève la restriction sur la 4G de Tigo dont l’entreprise avait réservé l’accès pendant quelques temps qu’aux seuls détenteurs  du smartphone Samsung Ace J1.

Lire+

Afrique du Sud : Cell C a mis en service son réseau 4G-LTE

Dans la bataille pour conquérir le marché de la data en Afrique du Sud, l’opérateur de téléphonie mobile Cell C vient à son tour de mettre en service son réseau très haut débit LTE. Lors de la rencontre avec la presse, organisée à cet effet le 23 septembre 2015, José Dos Santos (photo), le président directeur général de la société télécom, a déclaré que le réseau qui est disponible dans sa première phase dans les provinces de Gauteng et du KwaZulu Natal, a coûté 2 milliards de rands (143 200 000 dollars).
Lire+

Bientôt le réseau 4G d’Airtel Gabon

Le nouveau directeur général d’Airtel Gabon promet un réseau de qualité supérieure à ses nombreux abonnés

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Directeur général d’Airtel Gabon, Heiko Shlitileke a annoncé vendredi dans une conférence de presse à Libreville le lancement imminent  du réseau mobile de 4ème génération (4G) pour satisfaire les sollicitations pressantes de  ses nombreux abonnés (1,200 millions de clients) à travers le territoire national.

« Nous allons lancer la 4G pour continuer à garder le respect et la confiance de tous les gabonais », a annoncé M. Shlitileke qui n’a pas indiqué la date exacte de l’entrée en service de ce nouveau produit tant attendu.

Pour le moment, l’entreprise leader de la téléphonie mobile dans le pays fonctionne avec le réseau 3G.

Lire+

Tunisie : 4G, des tests concluants

Après l’autorisation du ministère des Technologies de l’information, de la communication et de l’Économie numérique, les trois opérateurs téléphoniques ont effectué leurs premiers tests du réseau 4G (LTE) sur le territoire tunisien.

Tunisie Telecom a testé la technologie 4G avec succès sur son réseau et a atteint un débit record de 149,87 Mbps. Le  pays se rassure ainsi de sa capacité à offrir le haut débit sur mobile.

À souligner que depuis l’année 2010, Tunisie Télécom a œuvré au déploiement de son réseau radio à haut débit la 3G++, avec une vision futuriste lui permettant aujourd’hui de le faire rapidement évoluer vers la 4G.

Ooredoo ambitionne aussi de déployer des réseaux 4G sur deux grandes villes en Tunisie. Le premier test, effectué le 1er septembre, a montré un débit de téléchargement de 69 Mb/s.

Orange Télécom, qui bénéficie d’une expertise de plusieurs années dans la 3G et d’un lancement réussi de la 4G dans plusieurs pays, est également bien pressenti pour offrir un réseau LTE d’excellente qualité.

Lire+

Tunisie Telecom a testé avec succès la 4G sur son réseau

Les grandes manœuvres autour de la 4G ont bel et bien commencé chez les opérateurs télécoms en Tunisie. En prélude au lancement de l’appel d’offre pour l’attribution de la licence relative à cette technologie télécom, l’opérateur historique, Tunisie Telecom, l'a testé avec succès sur son réseau au cours de la journée du 10 septembre 2015. La société a ainsi atteint un débit de 149,87 Mbps. Se rassurant ainsi de sa capacité à offrir le haut débit sur mobile.

Les tests effectués par Tunisie Telecom font suite à l’accord donné à tous les opérateurs par le ministère des TIC d’effectuer les tests et réglages nécessaires pour la 4G, en prélude à l’attribution de la licence afférente au cours de l’année 2016. La 4G viendra susciter l’utilisation dans le segment de la Data et développer le marché de l’Internet en Tunisie. Les Tunisiens pourront alors accéder à une vitesse de connexion dix fois supérieure à la 3G.

Lire+

En Bref – Actualités Télécom

Cameroun: La portabilité des numéros bientôt effective; Huawei a été choisi comme partenaire technique par l’agence de régulation des télécommunications (ART) pour l’installation, l’accompagnement, et l’exploitation d’une base de données mutualisée, en vue de la gestion de la portabilité des numéros mobiles au Cameroun. D’un montant d’un peu plus de 1,5 milliard de francs CFA, …Lire+

Congo Brazzaville : Baisse des tarifs de communication chez Airtel et MTN – Lire+

Telecom Egypt obtiendra sa licence mobile et la 4G au 1er trimestre 2016.
Lire+

Syndicate content