DISCOP : Les professionnels francophones des industries audiovisuelles en Afrique vont converger à Abidjan début juin 2015

Distribution Audiovisuel

Abidjan abritera un marché international des industries audiovisuelles en 2015.



Un marché international des industries audiovisuelles dénommé Discop sera organisé en 2015 à Abidjan, a annoncé à Abidjan le ministre de la communication, Me Affoussiata Bamba-Lamine. DISCOP AFRICA aura lieu du 2 au 4 juin 2015 à l’hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan en Côte d’Ivoire.

Ce RV est une plate-forme économique avant d’être un lieu de débats partisans et politiques, mais les fonctions politiques – tels que ministères de la communication et régulateurs – devraient pendre part afin de comprendre les problématiques de l’industrie et d’apporter soutien, investissements, emplois et solutions règlementaires. L’année 2015 est en effet une année charnière pour la TNT et le secteur de l’audiovisuel en Afrique.

Au cours d'une conférence de presse, Me Bamba-Lamine, également porte-parole adjointe du gouvernement, a dressé le bilan des actions menées par son département depuis plus de deux ans. A propos des actions réalisées, elle a notamment relevé les réformes institutionnelles, économiques et sociales.

S'agissant des perspectives pour 2015, Me Affoussiata Bamba-Lamine, a annoncé la «finalisation de la révision des lois portant régime juridique de la Presse et de la Communication audiovisuelle, la création de la société nationale de diffusion, le passage de la télévision analogique à la Télévision Numérique Terrestre (TNT)».

L'organisation à Abidjan d'un colloque international sur la liberté de la presse et la création d'une association continentale de journalistes en charge du respect de cette liberté ainsi que l'organisation à Abidjan d'un marché international des industries audiovisuelles (Discop africa), figurent également sur la liste des actions de 2015.

« L'organisation d'un festival international de films de fiction en liaison avec le Ministère de la Culture et de la Francophonie et la libéralisation de l'espace télévisuel en autorisant la création de chaînes de télévisions privées », sont également prévues.

Bernard Azria, CEO de Côte Ouest Audiovisuel, leader de la distribution de contenus audiovisuels en Afrique, déclare : « Cette première édition, du Discop à Abidjan, réalise l’un de mes plus vieux rêves : offrir à Abidjan la place qui lui est due au sein de l’industrie audiovisuelle. En effet, cela fait plus de 10 ans que je m’évertue à convaincre chacun, et en particulier les organisateurs du Discop, du choix de la ville d’Abidjan pour l’organisation d’un tel événement. Je sais dores et déjà que c’est notamment au travers de ce marché qu’Abidjan deviendra une des places fortes de l’industrie audiovisuelle en Afrique. Chez Côte Ouest nous en sommes persuadés, et nous en avons fait le pari depuis déjà deux décennies en faisant de cette ville notre base opérationnelle, base à partir de laquelle nous desservons la totalité des marchés sur le continent, et au-delà. »


« L’industrie audiovisuelle africaine est en croissance constante. La vente et l’achat des contenus audiovisuels en Afrique ont atteint près d’un milliard de dollars US en 2014, alors qu’ils se situaient à 500 millionsde dollars US il y a 3 ans. Les revenus de la télévision payante et de la publicité TV sont en progression, le nombre de chaînes diffusées en Afrique continue de croître avec plus 600 chaînes hertziennes gratuites et plus de 2000 chaînes accessibles par satellite. Nous sommes passés de 9 à 16 millions d’abonnés à la TV payante légale sur le continent en 4 ans. » constate Sylvain Béletre de la société d’analystes ‘Balancing Act’.

En 2015, il y aura 2 éditions du Discop Africa, le marché de développement de l’industrie, de la création et la vente de contenus télévisuels. D’abord le rendez-vous d’Abidjan en Côte d’Ivoire, du 2 au 4 juin. Puis celui de Johannesburg en Afrique du Sud, prévu du 4 au 6 novembre.

Sources : LS/APA/Balancing Act/Côte Ouest/Basic Lead.