ACTUALITéS TéLéCOM

Burkina Faso : Renouvelement des licences des opérateurs mobiles et un un 4è opérateur annoncé pour bientôt

Le Gouvernement a décidé de renouveler les licences des opérateurs de téléphonie mobile dans notre pays. Permettre à l’opinion publique de comprendre les raisons de cette décision, c’est l’objet d’une conférence de presse animée le mardi 18 mai par l’Autorité de régulation des communications électroniques, ARCE. Face aux hommes de presse, le président Mathurin Bako a joué la carte de la transparence en livrant toutes les informations liées à la question de la téléphonie mobile dans notre pays.

La qualité des services offerts par les opérateurs téléphoniques dans notre pays est jugée non satisfaisante par le Gouvernement. Sur 9 indicateurs mesurés par un consultant international, les opérateurs ne respectent que quatre indicateurs, soit 45% de respect des dispositions des cahiers des charges.

A cela s’ajoutent la tarification jugée élevée, et le taux de couverture du territoire national par les opérateurs téléphoniques qui n’est pas des meilleurs. Malgré cela, le Gouvernement leur a marqué à nouveau sa confiance et leur permet de poursuivre l’exploitation de leurs réseaux mais avec de nouvelles conditions relatives au droit d’entrée sur le marché burkinabè. Le président de l’ARCE a tenu à préciser que ces manquements ont été notifiés aux opérateurs téléphoniques. « Nous avons fait savoir aux opérateurs que la tarification ne nous satisfait pas mais la question est en train d’être traité », a-t-il affirmé.

En rappel, c’est au mois de mai 2000 que le Gouvernement a attribué les autorisations d’établissement et d’exploitation de réseaux de téléphonie mobile de type GSM au Burkina Faso aux opérateurs Celtel Burkina Faso et Telecel Faso, pour une durée de dix ans. Ce délai expire à la fin du mois en cours. Le président de l’ARCE a laissé entendre que la demande de renouvellement doit être faite par écrit au plus tard un an avant l’expiration de l’autorisation. Selon cette disposition, les opérateurs ont adressé leurs demandes de renouvellement au ministre des postes et des TIC respectivement le 22 mai 2009 pour Telecel et le 29 mai 2009 pour Celtel.

La licence du réseau Telmob quant à elle courait jusqu’en 2014 parce qu’ayant été obtenue en 2004. Mais dans un souci d’égalité entre les trois réseaux, le Gouvernement a décidé d’écourter le délai de Telmob mais ne l’a pas astreint au dépôt d’un dossier de renouvellement. Le 24 février dernier, le conseil des ministres a fixé les nouvelles modalités d’acquisition de licence d’établissement et d’exploitation des réseaux de téléphonie fixe et mobile et d’Internet. Le montant de la redevance est fixé à 26 milliards 330 millions 270- mille francs CFA. Le président de l’ARCE invite donc les opérateurs à s’exécuter à temps afin que le processus se termine comme prévu. Dans le cas contraire, et au-delà des dates limites prévues par le renouvellement, les opérateurs seront sans titre et par conséquent, n’auront plus le droit d’exploiter des réseaux sur le territoire national.

Mathurin Bako reconnaît que les tarifs de communication sont élevés dans notre pays. Il faut donc rechercher des pistes de solutions qui satisfont les consommateurs et protègent les opérateurs. « La première mission du régulateur est de défendre le consommateur, sa deuxième mission est de défendre l’entreprise contre toute décision inopportune », a rappelé le président de l’ARCE. Il a confirmé que le conseil des ministres a donné instruction à l’ARCE d’entreprendre ce qui est nécessaire pour qu’un 4è opérateur arrive au Burkina. « Nous sommes très avancé dans le processus d’élaboration du dossier d’appel d’offre pour finaliser l’arrivée du 4è opérateur ». le salut du consommateur viendra –t- il de ce 4è opérateur ? Wait and see !

Taux de couverture par les réseaux téléphoniques au 28 février 2010 Telmob : 56% du territoire national et 80% de la population Celtel : 53% du territoire national et 78% de la population Telecel : 35% du territoire national et 59% de la population.

Source: Le Faso.net

Tweet  LinkedIn  Send to a friend  Share