ACTUALITéS INTERNET

Côte d'Ivoire: Les candidats font aussi campagne sur Internet

La campagne pour le second tour de la présidentielle en Côte d'Ivoire bat son plein. Et elle se déroule aussi sur Internet. Manifestement, les candidats ont compris, comme en Europe ou aux Etats-Unis, l'importance de la toile pour faire passer leurs messages.

Ce second tour de la présidentielle ivoirienne s'annonce serré. Du coup, pour les deux challengers, tous les moyens sont bons pour convaincre les électeurs, y compris la toile. Chaque candidat dispose de son site Internet.

Pour Alassane Ouattara, c'est le site adosolutions.ci. Couleur orangée avec défilement des images de la campagne du leader du RDR et une série de rubriques pour faire découvrir les différentes facettes du candidat.

Sur gbagbolaurent.net, c'est le bleu qui domine sur un site plus austère, avec tout de même une photo du candidat souriant flanqué d'une petite main rose faisant le V de la victoire. La priorité c'est la présentation du bilan du président sortant et les perspectives - forcément encourageantes- pour les cinq années à venir.

Mais les deux candidats sont aussi présents sur Facebook. Chacun a sa page officielle sur le célèbre réseau social, auxquelles il faut ajouter aussi des dizaines de pages officieuses. Au compteur, Laurent Gabgbo affiche sur sa page officielle près de 14 000 fans, ces membres du réseau qui aiment votre page Facebook. Et on y trouve de tout. Des informations sur la campagne, les informations sur d'éventuels nouveau soutiens au candidat, des vidéos.

Sur ce terrain, Alassane Ouattara n'est pas en reste. Il a aussi sa page Facebook officielle. On peut également y retrouver des spots de campagnes, des informations sur le candidat et des messages de militants. Le leader du RDR a, de facto, une deuxième page officielle. Comme il est le candidat du RHDP, son alliance avec l'ancien président Bédié et deux autre recalés du premier tour, il bénéficie aussi de la page Facebook du RHDP, où l'on voit très logiquement une photo du père de l'indépendance ivoirienne, Félix Houphouët-Boigny, dont se réclame cette alliance.

Ces pages Facebook des candidats ont agrémentées de nombreux commentaires dans l'esprit de la campagne qui se déroule sur le terrain. « Y a rien en face », écrit ainsi un supporter sur le mur de Laurent Gbagbo. « Quand dieu veut nous donner des solutions il passe par ADO [Alassane Dramane Ouattara] », semble lui répondre un militant sur celui d'Alassane Ouattara. Certains internautes sont plus mordants. « Ado, c'est un assaillant, un criminel, le père de cette sale guerre qui est imposée à ma forte Cote d'Ivoire », clame un internaute sur la page de Laurent Gbagbo. « Je suis du PDCI, je suis persuadé que tu n'es pas l'auteur du coup d'Etat de décembre 1999 parce que tu ne peux pas faire un coup d'Etat et être candidat à l'élection présidentielle », dit un autre sur le mur d'Alassane Ouattara.

Enfin, les deux candidats sont aussi présents sur Twitter. Les équipes d'Alassane Ouattara et Laurent Gbabgo alimentent quotidiennement le site de microblogging. Cela dit, l'un comme l'autre ne vont pas jusqu'à écrire ou faire écrire leurs impressions personnelles sur la campagne..

Source: RFI

Tweet  LinkedIn  Send to a friend  Share