amos
view counter

Issue no 233 - 12 décembre 2014

L'éditorial du mois

  • La qualité du contenu est au centre des débats qui ont lieu actuellement aux Etats Généraux médias et communication au Gabon sous le thème "enjeux et perspectives". Les gouvernants du pays ont décidé de mieux soutenir sur le long terme les producteurs de contenu dans un esprit de pluralisme afin de faire de la migration un succès rentable et durable. Sylvain Béletre, analyste chez Balancing Act y a apporté sa contribution en offrant des extraits de son récent rapport sur la TNT en Afrique. Il rend compte ici de la teneur de ce sommet.

    Son Excellence Ali Bongo Ondimba, le Premier Ministre du Gabon ainsi que la Ministre de la Communication sont intervenus en personne pour ouvrir cette conférence.


    Photo ci-dessus : Son Excellence Ali Bongo Ondimba, Président de la République du Gabon, Chef de l'Etat.

    Dans son adresse à la presse gabonaise  le 11 janvier 2014, le Président de la République, Chef de l'Etat son Excellence Ali Bongo Ondimba avait réaffirmé son profond attachement à l’exercice des libertés et en ce sens, de la liberté de la presse. Il a fait le vœux d'une presse gabonaise de qualité, consciente de ses droits comme de ses devoirs envers les citoyens comme envers la République. Il avait également instruit son gouvernement à mettre à plat les enjeux du virage du secteur des médias et télécommunications. Dans cet esprit, il a instruit le gouvernement de la nécessité d'organiser "les états généraux de la communication", étape importante avant la migration du Gabon vers le tout numérique.

     

    Photo ci-dessus : A gauche, Madame Denise Makam'ne Taty, Ministre de la Communication, des Relations avec les Institutions Constitutionnelles, et Porte-parole du Gouvernement.

    Organisés sous la tutelle de Mme Denise Makam'ne Taty, Ministre de la Communication, des Relations avec les Institutions Constitutionnelles, et Porte-parole du Gouvernement, ces états généraux ont été suivis par la ministre de manière assidue. Cet évènement a été également activement préparé et soutenu par Monsieur Mactar Silla, grand professionnel de l'audiovisuel en Afrique qui s'apprête à lancer une chaîne de TV pan-africaine depuis Libreville début 2015.

    Le Gabon ayant ratifié l’accord de Genève 2006 instituant la Télévision Numérique Terrestre (TNT), il doit se préparer à s’arrimer à cette nouvelle technologie révolutionnaire qui devrait être officiellement opérationnelle en juin 2015. Les professionnels du secteurs prévoient également de numériser et d'archiver, dans des médiathèques, le patrimoine audiovisuel du pays.

    Les décideurs de l'infrastructure des télécoms du pays ont rappelé que le Gabon est désormais relié à 2 câbles sous-marins et que le déploiement de la fibre optique terrestre est en train de se faire suivant 2 phases afin de relier les principales villes du pays, à commencer par les immeubles publics. L'accès à l'information et à l'internet haut débit pour tous est l'ultime objectif de ces investissements. La fibre va d'ailleurs contribuer à alimenter les multiplexes en flux TV fournis par les chaînes du pays sélectionnées pour entrer dans les bouquets TNT. Des data centres et des points d'accès internet sont en cours d'installation.

    Afin de tirer profit de cet environnement et des opportunités de la migration numérique, se mettre au diapason des autres pays africains et d'ailleurs, et promouvoir l’image du Gabon dans le monde, les communicateurs gabonais ont été invités à réfléchir sur le thème de la communication afin d'établir une nouvelle stratégie applicable dans les années à venir.


    Pendant trois(3) jours, du 10 au 12 décembre 2014 les participants nationaux et internationaux sont réunis au stade de l’Amitié sino-gabonaise à Agondjé, près de Libreville  aux fins de faire un état des lieux exhaustif de leurs secteurs d’activités.

    Ils doivent ainsi clairement identifier les problèmes, les opportunités et les marches à suivre et proposer au gouvernement des solutions concrètes et détaillées devant leur permettre d’exercer leurs métiers dans les conditions les meilleures et en toute responsabilité.

    A cet effet, dans la phase préparatoire, un Comité Stratégique a été mis en place le 4 novembre 2014 pour encadrer ses débats et réflexions et s'assurer du suivi des décisions enterinées. Il est composé de communicateurs, hommes et femmes expérimentés de tous les secteurs. Quatre commissions ont été mises en place en fonction des termes de référence retenus par l’ensemble des communicateurs. Ces commissions sont les suivantes : Cadre Institutionnel, Législatif et Réglementaire; Contenus et Supports; Renforcement des Capacités et Formation; Financement et Viabilité; De nombreuses recommandations et résolutions sont soumises aux participants pour amendement et adoption.

    Voici les plus pertinentes:

    Cliquez ici pour plus d'infos

    vidéo : etats-gnraux-de-la-communication-gabon.tv

    Visionner le reportage de 'Gabon Télévision

    RTG - Ouverture des Etats Généraux de la communication le 10 décembre 2014

    Ouverture des Etats généraux de la Communication par le Président - 1/2

    Ouverture des Etats généraux de la Communication par le Président - 2/2

    RTG - Tenue officielle des états généraux de la communication ce mercredi

    Le Gabon s’engage à basculer de la télévision analogique vers le numérique

    RTG - Le chef de l'Etat présent aux Etats Généraux de la communication

    RTG - Clôture des états généraux de la communication

    Le 20 heures de GABON TÉLÉVISION du 10/12/2014

     

    Séminaire de formation des journalistes de l'audiovisuel

    Crédit photo: frontrowimage@icloud.com, décembre 2014 - Eric Sino.

     

Actualités Télécom

  • Il est courant d’entendre en Afrique et ailleurs que le service client des opérateurs de téléphonie n’est pas bon, tout comme l’accès au réseau. Cette fois, c’est au tour des opérateurs du Nigéria d’être pointés du doigt.

    Selon la Commission des communications du Nigeria (NCC), le mauvais service client offert par les différents opérateurs de téléphonie mobile tels que MTN, Globacom, Airtel, Etisalat et Visafone est actuellement la source de nombreuses plaintes des consommateurs.

    Le régulateur indique que les consommateurs dénoncent la non-disponibilité des opérateurs et la manière cavalière avec laquelle ils sont traités lorsqu’ils réussissent enfin à obtenir le service client.

    Lire+

    Lire également : Côte d’Ivoire : tous les opérateurs télécoms sanctionnés pour mauvaise qualité de service

  • Jean-Pierre Biyiti bi Essam, le ministre de la Poste et des Télécommunications, a déclaré que l’opérateur de téléphonie mobile Nexttel, jusqu’à présent détenteur exclusif de la 3G, compte déjà 400 000 abonnés depuis le lancement de ses activités le 18 septembre 2014. La société qui facture la minute d’appel à 54 FCFA sur son réseau et à 66 FCFA vers les autres réseaux, multiplie les promotions et bonus qui font tomber le coût de l’appel sur son réseau et vers les réseaux concurrents à moins de 50 FCFA.

    Lire+

  • S'ils ont connu un développement fulgurant en Europe, aux États-Unis et en Asie, les opérateurs virtuels peinent à percer sur le continent.

    Véritable phénomène mondial de ces dix dernières années, les Mobile Virtual Network Operators (MVNO) n'arrivent pas encore à percer sur le continent. Sur les 800 MVNO que compte actuellement le monde, seuls 11 opèrent en Afrique, dont 4 en Afrique du Sud et 2 au Cameroun. D'autres vont bientôt arriver sur le marché, notamment au Kenya, où trois licences viennent d'être octroyées à des opérateurs dits "virtuels".

    Lire+

  • 5e édition du Sommet de Telecom Review-Dubaï 2014 : Ooredoo s’adjuge le prix du « Meilleur Opérateur Télécom d’Afrique ».

    Joseph Ged, Directeur Général de Ooredoo participe au Telecom Review Summit
    Nouvelle consécration internationale pour Ooredoo qui vient de remporter le Prix de Meilleur Opérateur Télécom d’Afrique, lors de la 5ème édition du Sommet de Telecom Review qui s’est déroulée le 26 novembre 2014 à Dubaï (Emirats Arabes Unis).

    …A l’occasion de cette nouvelle consécration, le Directeur Général de Ooredoo (Algérie), M. Joseph Ged, a déclaré: « Nous sommes fiers de recevoir cette prestigieuse distinction, qui fait honneur à Ooredoo et à l’Algérie et qui est la consécration des efforts et la détermination de toute notre grande équipe. Encore une fois, Ooredoo est fier d’avoir réussi le leadership algérien en télécommunications au Maghreb et en Afrique.»

    Lire+:

  • Cette entreprise gabonaise a investi un créneau très porteur : IG Telecom est devenu, en dix ans, le premier opérateur VSAT pour l'ensemble de la  zone Cemac avec plus de 500 antennes paraboliques installées dans la zone. Le groupe gabonais, qui n'entend pas s'arrêter là, lorgne déjà la Côte d'Ivoire et le Nigeria. Il fait la promotion du multi-play... Lire+



    Le fournisseur de connectivité Internet Liquid Telecom, opérant sous la marque Infocom en Ouganda, a récemment investi 2 milliards de shilling (742 129 dollars) pour moderniser ses infrastructures télécoms et renforcer ses activités dans le pays. Lire+

Actualités Internet

  • Après la 3G+ qui lui a valu de retrouver sa place de numéro deux des télécoms au Sénégal, l’opérateur de téléphonie mobile Tigo, filiale de Millicom International Cellular, est passé à la 4G. La société télécom a procédé au lancement de cette technologie le 3 décembre 2014 à Dakar. Pour le moment, elle est en phase pilote jusqu’au 31 décembre 2014. Le service de très haut débit va couvrir Yoff, Almadies, Fann Résidence, Université, Dakar-Plateau, Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio et Touba. Il sera accessible gratuitement. Lire+

  • Après six mois de retard sur le calendrier annoncé, l’Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) a enfin lancé hier, lundi 10 novembre 2014, l'appel à concurrence (AC) pour l’octroi des licences mobile 4G. Le régulateur du marché des télécoms a invité les opérateurs à retirer le cahier des charges et le règlement de l’AC à partir du lundi 17 novembre 2014. Et ce, moyennant le paiement d’un montant de 48.000 DH TTC. «C’est le début d’un processus qui devrait permettre, à terme, au Royaume du Maroc de se doter des dernières technologies en termes de communications mobiles», souligne le régulateur dans un communiqué publié lundi.

    «Le dépôt des offres est prévu pour fin janvier 2015», déclare au Matin Azeddine El Mountassir Billah, DG de l'ANRT. «Notre objectif est d'achever le processus d'octroi des licences avant l'été 2015 pour une ouverture des services vers la fin 2015, début 2016», souligne-t-il.

    Lire+

  • Même s’il n’y a encore rien d’officiel, les rumeurs s’intensifient au sujet d’un partenariat entre Facebook et l’entreprise Avanti PLC, l’un des leaders mondiaux de la communication via satellites pour offrir Internet gratuitement sur le continent africain.

    Selon The Telegraph, les discussions seraient déjà bien avancées et une annonce officielle ne devrait plus tarder à trouver son chemin vers les médias du monde entier. Tout ceci devrait entrer dans le cadre projet Internet.org lancé par le réseau social et plusieurs partenaires, tous réunis pour mettre l’Afrique sur la carte de l’Internet.

    Lire+

  • Le Groupe Alink Telecom vient de se doter de deux (2) hubs satellitaires de dernière génération couvrant toute l’Afrique

    Dans le souci d’améliorer ses offres de service, le Groupe Alink Telecom vient de se doter de deux (2) hubs satellitaires de dernière génération couvrant toute l’Afrique. Ces hubs installés au Vitib à Grand Bassam, sont connectés aux différents câbles sous-marins de Fibre Optique MainOne, SAT3, WACS & ACE ; faisant ainsi de la Côte d’Ivoire le Centre de son exploitation VSAT Africaine. L’un des hubs utilise la technologie iDirect.

    Lire+

  • Safaricom lancé son réseau « LTE Advanced 4G » à 100Mbps, Lire+

    Les opérateurs de réseaux mobiles dans les Seychelles - Cable & Wireless Seychelles, Airtel - ont annoncé le déploiement de la quatrième génération mobile (la technologie 4G). Lire+

    Grâce au lancement de la 4G par Gabon Telecom, le pays d’Ali Bongo devient le premier en Afrique centrale à disposer de cette technologie. Lire+

Actualités informatiques

  • Lors du Sommet mondial de l’Entreprenariat qui s’est tenu du 19 au 21 novembre à Marrakech au Maroc, la banque marocaine Attijari Wafa, dont la filiale gabonaise est l’Union Gabonaise de Banque (UGB) a signé avec Paypal, leader mondial du paiement en ligne, un partenariat pour le développement d’un nouveau produit : Attijari Paypal qui contribuera de beaucoup au développement de l’e-commerce dans le Royaume chérifien. Au Gabon, ce secteur pourtant porteur, peine à décoller, du fait d’une absence totale de mécanismes de paiement en ligne.

    Konga au Nigéria, Rupu au Kénya, Jumia au Maroc et au Nigéria, Mabrouk, SoukExpert et Kaymu dans plusieurs pays. On ne compte plus les plateformes d’e-commerce qui sont créées depuis quelques années sur le continent.

    Au Maroc, où un partenariat entre Attijari Wafa Bank et Paypal, a été signé vendredi dernier pour la création d’une plateforme d’e-payment, le commerce virtuel a généré en 2013, 87 millions de dollars, soit 41,7 milliards de francs CFA. Et ce chiffre pourrait bien augmenter d’au moins 5% cette année 2014.

    Lire+

  • Les plus rapides croissances du trafic des données de Cloud Computing dans le monde devraient se voir en Afrique et au Moyen-Orient.

    Le Cloud Computing implique des serveurs distants connectés à des réseaux, remplaçant ainsi des ordinateurs personnels utilisés pour stocker et traiter les données. Selon des chiffres publiés par Cisco, le trafic dans la zone Moyen-Orient et en Afrique (MEA) devrait grimper pour atteindre un taux de croissance annuel de 54% de 2013 à 2018 et faire de l’ombre à l’Europe centrale et orientale (39%) , et l’Asie Pacifique (37%).

    Lire+:

  • Anonymes, directes, parfois brutales, les questions que les adolescents de Zambie se posent à propos du sida tiennent toujours en moins de 160 caractères: le volume d'un texto sur un téléphone portable.

    Lire+

  • Ghana: MEST, l'incubateur africain qui vit à l'heure de la Silicon Valley!
    Lire+

    Le Camerounais Arthur Zang a mis au point cette tablette d'acquisition des ECG, capable de les transmettre aux cardiologues par le réseau téléphonique : une petite révolution pour l'Afrique.
    Lire+

Actualités économiques

  • Le gestionnaire d’infrastructure télécom American Tower Corp (ATC) a accepté d’acquérir plus de 4800 tours télécoms au groupe indien des télécommunications Bharti Airtel au Nigeria. Le groupe américain est l’une des entreprises retenues par la société dans le cadre de son programme de cession de son infrastructure télécom en Afrique. Coût de l’opération, 1,05 milliard de dollars.

    Lire+

  • Le travail tourne au ralenti du côté de l’opérateur historique de télécommunications Gabon Telecom. Depuis le 13 novembre 2014, une partie des travailleurs de cette société observent une grève illimitée. Ils revendiquent le respect des accords signés entre la direction et les travailleurs, après la privatisation de 2007. D’après les grévistes, 1200 employés avaient été licenciés. L’opérateur télécom n’avait gardé que près de 500 travailleurs sur lesquels s’est repartie la masse de travail qu’accomplissaient les 1700 employés de base.

    Sept ans  après, la prime de cumul de charge suite à cette réduction d’effectif n’est toujours pas appliquée.

    Lire+

  • L’Union internationale des télécommunications (UIT) vient de dévoiler son dernier classement des pays africains les plus développés, selon son indice des technologies de l’information et de la communication (IDI).

    Ce dernier, qui fusionne 11 indicateurs en une seule mesure de référence servant à surveiller et à comparer l’évolution des TIC à travers le monde, place Maurice en 1ere position avec une moyenne de 5,22.

    Cet indice tient notamment compte des indicateurs fondamentaux tels que l’accès et l’infrastructure, l’accès aux TIC et leur utilisation par les ménages et particuliers, l’accès, l’utilisation des TIC par les entreprises, l’utilisation des TIC par les administrations et autres organismes du secteur public, etc.

    S’il est devancé par plusieurs pays de l’Afrique de l’est et de l’Océan indien, le Gabon n’en demeure pas moins 10e dans ce classement, avec un IDI de 3,46 et 1er en Afrique centrale et francophone.

    Lire+

  • Sept façons dont les petites entreprises peuvent utiliser la technologie pour stimuler les ventes: Voici sept utilisations de la technologie qui peuvent vous aider à faire plus d'argent, gagner du temps et réduire les risques de catastrophe. Lire+

    Une délégation de Maroc Télécom conduite par son président, Abdeslam Ahizoune, a informé, le 6 novembre 2013 à Libreville, le gouvernement gabonais du rachat par le groupe émirati Etisalat des parts détenues par le français Vivendi, pour un montant de 4.2 milliards d’euros. Lire+

    Plus d'un Africain sur trois appartient désormais à la classe moyenne : Lire+

    Les pays du sud du Sahara sont ceux qui ont entrepris le plus de réformes en faveur du commerce depuis 2013, selon la dernière étude Doing Business de la Banque Mondiale. Lire+

Actualités de la convergence

  • Avec près de 700 000 abonnés sur une population d’1,5 million d’habitants, internet au Gabon est parfois victime de son succès et de l’insuffisance des investissements. « Des fois ça marche bien, des fois ça ne marche pas bien ». « La connexion est mauvaise, ça bugue en ce moment ». « On ne peut pas télécharger YouTube, on ne peut pas bien surfer sur Facebook ». Autre difficulté, la tarification.

    Lire+

  • Comme la croissance des communications mobiles apporte une révolution dans les études de marché, cela concerne aussi le vaste continent de l'Afrique. Bien que certains peuvent être réticents à adopter des solutions mobiles, les avantages sont trop gros pour que les chercheurs africains ignorent ce nouveau phénomene.

    Nous ne avons pas besoin de réfléchir très longtemps pour comprendre la puissance de la téléphonie mobile en Afrique - il a déjà contribué à renverser des gouvernements et a contribué à des révolutions. Alors que les entreprises comme MTN connectent le continent, le mobile fait de même pour les études de marché. La seule chose que presque chaque Africain a en commun est l'accès à un téléphone mobile, et pas seulement les offres de base que vous pourriez attendre.

    Lire + en anglais

  • Le Cameroun projette la distribution du «triple play», «abonnements incluant la télévision, l’Internet à haut débit et la téléphonie», avec l’exploitation du WACS de Limbé, explique Jean-Pierre Biyiti bi Essam, le ministre des Postes et télécommunications (Minpostel) dans la presse publique – Lire+

    les Africains achètent leur bande passante en moyenne six fois plus cher qu'en Asie du Sud-Est, selon Francisco H. G. Ferreira, économiste en chef de la Banque mondiale en Afrique. À Dakar, Jokkolabs, la structure créée par Karim Sy pour héberger et accompagner des start-up, doit par exemple coupler trois connexions ADSL pour obtenir un débit de 10 Mbit par seconde [Mbit/s]. Un bricolage payé au prix fort : environ 300 000 F CFA (450 euros) par mois, quand les formules triple play, comprenant également la télévision et le téléphone, sont facturées moins de 40 euros en France. Lire+

Plus d'Infos

  • 25-27 mars 2015
    AFRICA IT TELECOM FORUM

    Côte-d'Ivoire - Abidjan   
    Forum sur la convergence et son impact sur le business modèle des opérateurs-annuel   

    8 - 12 April 2015
    Sfax  -  SIB SFAX

    Salon annuel de l'informatique, de la bureautique, de la communication et du multimédia   

    mai 2015
    Tunis  -  NORTH AFRICA COM

    Salon et conférence sur les télécoms en Afrique du Nord.

    12-13 mai 2015
    EAST AND CENTRAL AFRICACOM
    Kenya    - Nairobi   
    Conférence sur le marché de la téléphonie mobile. Promouvoir l'innovation, la régulation et l'investissement dans le marché Est Africain des télécommunications-annuel   

    8 - 10 juin 2015
    WEST & CENTRAL AFRICACOM

    Sénégal - Dakar
    Conférence annuelle sur les télécoms pour l'Afrique de l'Ouest et Centrale.   

    juin 2015
    Tunis  -  ENOVA TUNISIE

    Salon annuel du marché tunisien de l’électronique et de la sous-traitance électronique   

    9-12 novembre 2015
    AFRICACOM/AFRICACAS
    T
    Le Cap, Afrique du Sud
    Salon professionnel annuel pour le secteur des télécommunications et de la diffusion TV en Afrique

  • Les Mooc : Avec son master de linguistique, Pape Amine Diop, Dakarois de 29 ans, dit qu’il n’a «aucun avenir» : «Ici, on ne fait rien avec ça…». Touchés par un chômage très élevé et confrontés à une université débordée, les diplômés chômeurs et salariés en mal de formation du Sénégal apprécient les cours en ligne pour se perfectionner. Encore faut-il qu’Internet fonctionne…Lire+

    La terre des lions l’attire : Jean Maurice Prosper, directeur de Nettobe Ltd, qui propose des solutions pour l’optimisation du réseau informatique, de même que des solutions anti-fraude, envisage les possibilités d’implanter une filiale de sa société au Bénin. Lire+

  • 354 Offres d'emploi, en Afrique dans le secteur des télécoms : Lire+

    Formation à la 4G :
    SUPELEC - Formation Continue 2014 - Réseaux mobiles 4G
    Lire+

Syndicate content