ACTUALITéS DE LA CONVERGENCE

Sénégal: Autorisation des fréquences de télévisions - Une avancée de la démocratie sénégalaise, selon Sidy Lamine Niasse

Le Pdg du groupe Wal Fadjri a qualifié hier d"avancée de la démocratie sénégalaise', l'octroi par les pouvoirs publics des fréquences de télévision, avec la décision de l'Etat d'accorder une fréquence hertzienne à son groupe de presse, fort de 23 ans d'expérience.

'C'est un long combat qui connaît son épilogue aujourd'hui', affirme Sidy Lamine Niasse qui est revenu sur les différentes étapes franchies depuis le fameux appel d'offre, lancé au début de l'alternance par les autorités.

Mais devant le refus de l'Etat de libérer les chaînes de télévision, le porteur du projet de Walf Tv s'était vu obliger d'explorer d'autres créneaux. 'J'étais le seul à répondre à l'appel d'offre et pourtant, on a vu par la suite que des promoteurs de télé sont passés par d'autres canaux pour émettre, avec notamment la 2Stv qui est passée par la Rts 1, Canal Info avec Canal Satellite et la Rdv qui émet à partir du réseau Mmds', soutient notre interlocuteur.

Face à ces chaînes, l'option de Sidy Lamine Niasse a été d'emprunter le satellite pour faire émettre Walf Tv. Aujourd'hui, la fréquence hertzienne est l'aboutissement d'un long processus. Mais, estime notre interlocuteur, le fait d'accorder cette fréquence à un groupe privé est un signal fort qui prouve que l'Etat veut avancer sur le plan démocratique. Et Sidy Lamine Niasse estime que 'd'autres Sénégalais plus méritants sont là et ils doivent aussi avoir leur chaîne de télévision'. Le patron du groupe Wal Fadjri salue le travail abattu par les confrères de la presse privée, 'une presse d'alerte et de critique', qui évolue aux côtés d'une presse publique aussi compétente.

(Source Wal Fadjri).

Tweet  LinkedIn  Send to a friend  Share