ACTUALITéS TéLéCOM

Congo-Kinshasa: Exploitation de câbles optiques - Le vice-Premier ministre, ministre des PTT met la pression

Le vice-Premier ministre, ministre des Postes, Téléphones et Télécommunications,Simon Bulupiy Galati, a exigé, le jeudi 1er avril 2010, l'inauguration dans un meilleur délai, de l'exploitation des câbles optiques desservant les villes de Kinshasa, Muanda et Matadi qui semble être renvoyée aux calendres grecques. Mais aussi l'interconnexion Congo-Kinshasa-Congo-Brazzaville dont la première phase a déjà été lancée.

Au lendemain de sa nomination, le vice-Premier ministre, ministre des Postes, Téléphones et Télécommunications, Simon Bulupiy Galati, est plus que jamais déterminé à rendre effective la question sur l'inauguration des câbles à fibres optiques, toujours renvoyée aux calendes grecques.

C'est dans ce souci qu'il a reçu tour à tour, le jeudi 1er avril dans son cabinet de travail à Gombe, plusieurs personnalités relevant de sa juridiction, notamment les responsables de l'Office congolais des Postes et Télécommunications, le conseil d'administration, les membres du cabinet ministériel des PTT, la délégation syndicale ainsi que le service postal dont l'OCPT et l'Agence de régulation des Postes, Téléphones et Communications (ARPTC).

A l'issue de ces tête-à-tête, le vice-Premier ministre, ministre des PTT a attiré l'attention de ses hôtes sur le déficit en fonctionnement que connaît l'OCPT. Il a notamment évoqué l'inauguration des câbles à fibres optiques dont le dossier est jeté dans les oubliettes, alors que le président de la République, soucieux de la modernisation du secteur des PTT en RDC, a déjà « débloqué un montant raisonnable » pour que le serveur soit géré et exploité dans le pays à l'étranger. Allusion faite ici au « point CD », ce carrefour de communication géré aux Etats-Unis et utilisé comme « point d'interférence » à Malaisie.

A cet effet, le vice-Premier ministre Simon Bulupiy a exigé l'inauguration dans un meilleur délai, de l'exploitation de câble optique desservant les villes de Kinshasa, Mwanda et Matadi. Mais aussi l'interconnexion Congo-Kinshasa-Congo-Brazzaville dont la première phase a déjà été lancée.

Comme retombées de cet entretien, le vice-Premier ministre, ministre des PTT ainsi que ses hôtes ont convenu de procéder à l'inauguration de ces câbles avant les festivités marquant le cinquantenaire de l'indépendance de la RDC.

« La date du 30 juin 2010 ne doit pas être considérée comme un point de chute de tous les travaux amorcés par le gouvernement. L'inauguration, la gestion de la cellule câble à fibre optique avant cette date est de stricte observation », a indiqué la copie du communiqué de presse en provenance de la vice-Primature.

Dernièrement, le vice-Premier ministre Simon Bulupiy a procédé à la clôture des travaux de l'atelier sur le plan intégral de réforme et du développement postal (PIDEP-RDC), avec l'appui des experts de l'Union postale universelle (UPU).

L'objectif déclaré était que le groupe constitué d'experts de l'UPU explore de pistes de solutions devant aboutir à la réforme postale déclenchée voici une décennie.

Le résultat attendu par la population était de voir la poste récupérer ses compétences traditionnelles, notamment le transfert des fonds et la distribution des courriers d'une manière fiable et satisfaisante.

Comme on peut le constater, ce secteur de la poste et des télécommunications reste au coeur de préoccupation du chef de l'Etat, comme celles du gouvernement qui tiennent à faire de la poste et des télécommunications des vecteurs du renforcement de l'unité et de la cohésion nationale.

Et en même temps, un facteur rémunérateur dans l'économie nationale et un secteur générateur d'emploi. C'est ainsi que des efforts sont en train d'être fournis pour rendre la poste viable et fonctionnelle dans toutes ses articulations.

Le Potentiel

Tweet  LinkedIn  Send to a friend  Share