Côte-d’Ivoire : RTI entre liberté d’expression et respect de l’impartialité

Règlementations

Les comptes de résultats de la radiodiffusion télévision ivoirienne publiés récemment affichent des marges excédentaires de plusieurs milliards sur un chiffre d’affaires de 5,5 milliards de franc CFA. Ce qui en soit est une excellente nouvelle quand on sait que le média public trainait une ardoise d’une dizaine de milliards il y a quelques années.

Selon les chiffres rendus public par la direction générale, la redevance prélevée sur les factures d’électricité s’élève à près de 3 milliards à cela il faut ajouter la subvention de l’Etat d’une dizaine de milliards ce qui constitue une véritable manne financière pour favoriser de meilleures conditions de travail pour les agents et un traitement plus équitable et plus juste de l’information.
Or, il est malheureux de constater que malgré les fonds publics alloués par l’Etat et la mise à contribution des téléspectateurs par la redevance prélevée sur chaque facture d’électricité (foyers et entreprises), la RTI, comme hier, continue d’être la voix de son maître…

Lire+