Décharges sauvages : le film choc à La Réunion

A la une


"Détestons-nous nos enfants à ce point pour leur laisser un tel héritage ?"... C'est la question que pose « BandCochon » en guise de présentation de son film. Une vidéo toute simple destinée aux pollueurs en tout genre, et aux élus "qui ferment les yeux" selon le site de chasseurs de décharges.

Les animateurs du site Bandcochon viennent de publier une nouvelle vidéo très simple illustrant l'absence totale de respect pour l'environnement de certains. Le site, qui recense les décharges sauvages dans toute l'île, a rassemblé les images les plus choquantes récoltées par ses contributeurs. C'est certain, en matière de propreté, il y a beaucoup de progrès à faire...

« On n'a pas d'île de rechange...et pourtant tout le monde se comporte comme si... Les inciviques, ceux qui subissent et ne disent rien et les élus qui ferment les yeux. www.bandcochon.re ne peut pas laisser passer cette situation sous silence.
Parce que notre île est belle et qu'on ne peut plus ignorer le problème parce que c'est notre santé et celle de nos enfants qui est en jeu...un jour même... notre survie ? »

Un internaute commente : «Quel est le système de collecte des déchets sur l'île? C’est par un système de collecte efficace qu'il faut commencer. Ensuite par l'éducation. Sensibiliser les enfants permet de changer le comportement des parents. En tout cas cette vidéo a le mérite de montrer et d'interpeller. C'est aussi un devoir du citoyen de s'adresser à ses élus pour que les choses changent et évoluent.

On est super gâtés : on a des collectes de porte à porte pour les poubelles déchets ménagers et poubelles déchets recyclables (papiers-cartons-plastiques recyclables). On récolte aussi les déchets verts en porte à porte, et en plus on a 2x par mois dans certains cas un ramassage d'encombrants aussi en porte à porte. Nous avons des déchèteries.

L'éducation ? Mais les collectivités ont dépensé des fortunes pour sensibiliser. Bon... ils n'ont pas le ton, parce qu'enfin dire aux gens « toi aussi deviens éco citoyen ».... alors qu'ici le pollueur de base s'en fout complètement. Lui, ce qu'il veut, c'est jeter où il veut et quand il veut.

Bref tout ça pour dire que beaucoup d'argent a été dépensé même dans les écoles pour la prévention... Il suffit d'aller voir les abords des lycées et collèges pour constater que tout a été oublié... Nous nous battons depuis 3 ans pour que les élus cessent de nous traiter comme des enfants. Les campagnes de sensibilisation sont des campagnes de Bisounours. Nous on leur demande de parler vrai...de parler des dangers pour la santé par exemple.

On a eu la crise du chikungunya : et les déchets abandonnés contribuent à la prolifération des moustiques... Un autre souci c'est que bizarrement il y a des sociétés de recyclage (pneus et batteries auto par exemple) et elles font leur chiffre annuel, ils font d'ailleurs des annonces, ils sont très contents.

Et pourtant sur Bandcochon nous répertorions à ce jour (sur l’île de La Réunion) : 7.518 pneus abandonnés + 2.679 batteries auto dont certaines sont déjà en état de décomposition avancée. Le sol  en prend plein pot. On a aussi demandé que la loi française s'applique, mais là on a soulevé de nombreux débats...protéger l'électorat de nos chers élus : « ah non, s'ils verbalisent ils ne seront plus sympas ». Bref un vrai casse-tête». 

En Afrique et ailleurs, certains gouvernements ont pris des mesures pour lutter contre la pollution mais si les citoyens ne font pas d’effort, cela ne sert pas à grand chose.

Ce film choc doit mettre en alerte les médias, réalisateurs et producteurs en Afrique et ailleurs pour informer les populations locales. Dans n’importe quelle série TV, magazine ou film, il est très facile d’insérer un message allant dans ce sens.

Voir le film ici

Et plus de 60,000 documents vidéos sur ce thème sur ce lienet ici.

-----------

«On entend le fracas des arbres qui tombent, mais pas le murmure de la forêt qui pousse...»

Proverbe d’Afrique du nord fourni par Côte Ouest audiovisuel.