"Les non-dits de la TNT au Sénégal..."

Technologies et Convergence

Monsieur Abdoul Aziz WANE, vous êtes le président de SFN une association internationale basée à Paris qui a organisé en 2011 à Dakar un séminaire sur la dimension juridique et économique de la télévision numérique terrestre (TNT). Le Sénégal, à l'instar de la plupart des pays africains, va devoir faire passer son audiovisuel de l'analogique au numérique en juin 2015.

...A l'aube de la date butoir, c'est-à-dire le 17 juin 2015, quand le pays doit quitter le système de la télévision analogique au profit du système numérique, deux cas de figures sont possibles :

L'usager reçoit clairement les programmes avec une meilleure qualité d'image et de son sur l'ensemble du territoire national. C'est le scénario qu'on souhaite.
Où alors, l'usager ne reçoit pas du tout de signal et reste avec un écran noirs pour des raisons diverses. C'est le pire scénario : nous ne le souhaitons pas. A mon avis, une mauvaise gestion de ce passage à la télévision numérique va écorner l'image de ce gouvernement. Les difficultés pour gérer ce projet seront différentes d'une région à une autre, les responsabilités doivent être clairement identifiées à la base.

Lire+