Abidjan devient un centre francophone important de productions TV

A la une

Côte d'Ivoire: Abidjan devient un centre francophone important de productions TV - BeBlack TV veut rehausser le profil des artistes africains

En Juin 2015, le marché de la diffusion sera ouvert à de nouveaux acteurs. Abidjan est de retour en tant que point convergent pour l'Afrique francophone et semble prêt à devenir un centre de production de télévision très actif. Russell Southwood s’est entretenu avec le directeur des ventes de BeBlack TV sur cette chaîne ivoirienne de télévision et ses ambitions panafricaines.

Depuis le début de la radiodiffusion en Côte d'Ivoire, il n’y avait qu'une seule chaîne, le  canal du gouvernement qui se nomme la RTI. Cela va changer lorsqu’en juin 2015, le processus de la transition vers le numérique dans la radiodiffusion verra l'espace de diffusion ouvert à de nouveaux opérateurs privés.

La rumeur veut que Trace TV est déjà en train de recruter du personnel technique et une chaîne de télévision d'un autre pays d'Afrique francophone sera parmi les premiers requérants de licences.

Parallèlement, Basic Lead, l’organisateur du « DISCOP Africa», le grand marché de la télévision de l'Afrique est en train de lancer un autre événement, le Discop Africa Abidjan qui se tiendra du 2-4 juin 2015.

Abidjan semble avoir  rassemblé de nombreux talents dans le secteur de la production. Parmi les entreprises basées dans la capitale, on trouve Gondwana City Productions qui produit des séries comiques francophones pour la télévision et des événements en direct avec trois comédiens qui sont populaires dans toute l'Afrique francophone.

Mais le plus grand développement a été le lancement de BeBlack TV, une chaîne ambitieuse qui vise à offrir à la culture africaine un profil beaucoup plus élevé à l'échelle mondiale. Selon le directeur des ventes, Hypolithe Bouabré, l'idée est venue de "la volonté d'avoir un canal où la culture africaine est bien expliqué parce que c’est une culture mondiale". Il y a fort désir de donner aux artistes africains une plus grande visibilité.

Et si vous pensez que cela ressemble un peu à Trace music TV, c’est un peu le cas mais la nouvelle chaîne - même si elle a commencé avec beaucoup de contenu musical, couvre également le film black, la mode et la nourriture africaine. Plus précisément, la chaîne diffuse aussi des magazines de divertissement et des émissions de téléréalité. L'intention est de réduire la teneur en musique au fil du temps: «Nous voulons respecter la diversité culturelle du continent et allons acheter du contenu auprès de nombreux pays."

Lancée en Décembre 2013, BeBlack TV est actuellement disponible sur le canal 61 de Canal +. À long terme, l'entreprise veut - élargir son audience en diffusant sur d'autres plates-formes, y compris les nouvelles plates-formes numériques gratuites. Les dirigeants de BeBlack TV sont également en discussion avec un opérateur mobile pour obtenir la distribution d’un service de VoD. À plus long terme, la direction aimerait passer à trois chaînes : BeBlack Classique (pour la France); BeBlack Caraïbes et BeBlack Afrique. Ils sont aussi aux tout premiers stades de discussions avec DStv au sujet de faire une version anglophone de leur chaîne. Une campagne de marketing est prévue en juin 2015 avec road-shows et concerts.

Alors, quel est le modèle économique ? «C’est un modèle d'affaires basé sur la publicité. Nous voulons atteindre le nombre maximum de personnes et explorer un éventail de possibilités ".

L'homme derrière cette nouvelle chaîne de télévision ivoirienne est producteur de musique. David Monsoh est une légende dans la scène musicale francophone. Il y a un parallèle frappant avec le musicien sénégalais Youssou D'Dour qui a basculé sans effort de la musique pour devenir magnat des médias.

Alors qu'il était étudiant à Paris, Monsoh a assuré la gestion de l'album Visa Nayanka de Nyaka Bell, album qui a remporté un ‘African Music Award’. Il s’est ensuite lancé dans la production d’artistes et a remporté son premier succès avec le footballeur Gadji Celi en 1994. Cela lui a ouvert la voix à un emploi dans la société française de distribution d'enregistrement Sonodisc, avec une brève recherche de nouveaux talents du continent africain pour les marchés internationaux, où il a également travaillé comme producteur exécutif. Et à partir de là, son nom fait partie de l'histoire de la plupart des artistes qui ont le plus réussis dans la musique francophone. Son nouveau projet est-il trop grand à avaler? Il est cité ainsi : «J’aime les nouveaux défis et je déteste perdre."

Ce début d’année voit le lancement de nouvelles chaînes de TV et bouquets dédiées à l’Afrique.
Abidjan revient sur la scène après les mauvaises années de guerre civile. La ville a beaucoup d’avantages : les Ivoiriens sont accueillants, l'électricité reste allumé et bien qu’il y a du trafic, ce n’est pas Dakar. Ainsi, il se peut que la capitale devienne un centre de production TV important en Afrique francophone.

Patrick Zuchowicki, PDG de BASIC LEAD fournit son point de vue : «dans un contexte d’accélération du développement des industries audiovisuelles et de l’environnement numérique en Afrique, la profession avait besoin d'un deuxième grand rendez-vous. Discop Africa Abidjan va favoriser le développement d'une économie de la création, de la production et de la distribution de contenus audiovisuels dans cette région de l'Afrique, à la fois solide et génératrice de revenus. Le choix d'installer ce deuxième grand rendez-vous annuel à Abidjan était évident, car la Côte d'Ivoire se donne tous les moyens pour devenir un hub en matière de production audiovisuelle, avec l'objectif à court terme d'être non seulement le leader en Afrique francophone mais également de concurrencer les anglophones.»

Côte opérateurs télécoms, on s'intéresse aussi à l'audiovisuel. MTN Côte d'Ivoire a lancé un projet pilote de VoD en 2014, et les concurrents évaluent le potentiel de ce segment.

Abidjan est aussi la ville où se trouve les bureaux de la société de distribution audiovisuelle 'Côte Ouest Audiovisuel', dont son directeur - Bernard AZRIA - rappelle "que depuis 17 ans, Côte Ouest fournit en contenus TV la plupart des chaînes de télévision d’Afrique".

 


A noter dans votre agenda :

. Le groupe RTI présentera sa stratégie de production lors d’une session au Miptv 2015, Cannes, France, mardi 14 Avril 17h, à l’auditorium J.

. Côte Ouest Audiovisuel aura un stand au MIPTV et aux deux Discop Africa 2015.
. Le Discop Africa Abidjan qui se tiendra à Abidjan, Côte d'Ivoire du 2-4 juin 2015.
. Les Trophées francophones du cinéma 2015 seront décernés à Abidjan, Côte d'Ivoire le 5 décembre 2015.

____


Auteurs : Russell Southwood (CEO), traduit et enrichi par Sylvain Béletre, senior analyste, Balancing Act, avril 2015.

Lire l'article en anglais : Edition no. 200 - 27 Mars 2015.