Canal+ renforce son offre pour l’Afrique et s’engage dans les 11èmes Jeux africains

A la une

Canal+ ajoute quatre nouvelles chaînes sport à son offre Afrique (voir l’article lié dans cette édition), et lance des initiatives pour renforcer encore ses offres clients. Sylvain Béletre, analyste chez Balancing Act s’est entretenu avec Aurélie Yombo, en charge des Relations Institutionnelles et Communication chez Canal+ Afrique.
 
Le cabinet d'analystes 'Balancing Act' l’avait souligné dans son étude terrain sur les programmes TV en Afrique, il existe encore d'énormes opportunités d'investir et de développer le marché de la télévision sportive en Afrique. Et pas seulement en diffusant les compétitions dont les droits sont souvent onéreux pour les médias, mais en filmant également les à-côtés: analyses, débats, actualités, extraits, explications, interviews des joueurs, des fans, des entraîneurs, des organisateurs et des ministres en charge. Car il ne suffit pas de voir les compétitions, encore faut-il en comprendre les résultats.

AudioVisuel 19 - Jeux africains

Mais il ne reste que 35 jours ! On approche en effet à grands pas vers les 11èmes Jeux africains 2015 qui se tiendront en République du Congo, du 4 au 19 septembre 2015, dates confirmées entre autres par la CAF.

Les Jeux africains (nom officiel), aussi appelés les Jeux panafricains, sont une compétition multisports disputée à l'échelon du continent africain. Berceau des Jeux africains, Brazzaville arbitrera ces Jeux panafricains en 2015 qui est aussi la date de leur cinquantenaire.

L’opérateur Canal+ s’est associé dans la mesure de ses moyens à cette rencontre historique qui a lieu tous les 4 ans. L’équipe de Canal+ sport a prévu des reportages sur place, et peut-être une émission spéciale pour «Talents d’Afrique», le programme qui revient chaque lundi sur l’actualité sportive de la semaine avec des débats, analyses et décryptages des grands titres. Canal+ ne retransmettra pas les matchs mais les actualités et les ‘à-côtés’. En tout, 23 disciplines sportives pourrons donner lieu à des reportages.

AudioVisuel 19 - Jeux africains 2

Sur place, le gouvernement s’active dans les préparatifs de ces jeux. Outre la recherche de sponsors, la mise à jour du site web et des réseaux sociaux, les organisateurs ont mis le paquet sur les services de télécommunications. Un protocole d’accord avait été signé début juillet 2015 entre les responsables de MTN, Airtel, Azur, Huawei, de l’Agence de régulation des postes et des télécommunications électroniques (Arpce), le ministère des Postes et télécommunications ainsi que celui des Sports et de l’éducation physique, pour couvrir le site des Jeux en réseaux Internet et de téléphonie. Le coût des équipements pour la mise en place des solutions s’élève à 1 million de dollars. Il est co-financé à 70% par les opérateurs signataires du protocole d’accord selon le volume du trafic utilisé. Les 30% restant reviendront à l’État congolais. Pour sa part, l’Arpce veillera au respect des engagements pris dans les cahiers de charges.

La première édition des Jeux africains s'est tenue en 1965 à Brazzaville. Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques en 1894, en avait proposé l'idée, mais elle était restée lettre morte jusqu'à l'indépendance des années 1960.

AudioVisuel 19 - Jeux africains - Icons

Prenant le relais des Jeux de l'Amitié ayant impliqués les pays francophones, les premiers Jeux sont organisés à Brazzaville en 1965 et immédiatement reconnus par le Comité International Olympique (CIO).

Il est à noter que pour cette édition, les logements des athlètes de Kintele serviront de campus aux étudiants congolais après les XXIemes Jeux Africains. D’autres idées tendront à rentabiliser l’investissement de l’état réalisé pour lancer ces jeux.

Le compte à rebours est donc lancé pour aller “plus fort, plus haut, plus vite” comme le disait Pierre de Coubertin.

 
Liens officiels vers les 11èmes Jeux africains 2015
Facebook
Twitter
Animation sur YouTube
 
Le calendrier des compétitions

AudioVisuel 19 - Jeux africains Football Stadium 

Par ailleurs, Aurélie Yombo, qui travaille sur les partenariats de Canal+ Afrique, confirme également le soutien du groupe pour l'essor du cinéma africain: Canal+ soutien le FESPACO, le festival "Clap Ivoire" (courts métrages), et le festival "Ecran noir" à Yaoundé.

Crédits photos: site web des 11èmes Jeux africains.