Des Algériens ont été choqués par le contenu de certaines émissions des chaînes de télévision privées

Règlementations

De nombreux Algériens ont été choqués par le contenu de certaines émissions des chaînes de télévision privées. Des intellectuels et des activistes sur les réseaux sociaux ont dénoncé ce travail de formatage des esprits par le biais du tube cathodique. Le gouvernement à travers notamment, le ministre de la Communication et le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, a réagi fortement face à ces dérives qui avancent sous le manteau de la "liberté d’expression".
Lire+