TNT : le Gabon et la société chinoise StarTimes signent un contrat

Diffusion Audiovisuel

(Agence Ecofin) - Le Premier ministre, Daniel Ona Ondo, a signé hier à Libreville avec la société Chinoise StarTimes, représentée par son vice-président, Xun Gu, une convention et des contrats d’exploitation, de commercialisation et de maintenance du réseau TNT, ainsi que de l’actionnariat, destinés à relancer et permettre l’aboutissement de l’installation de la Télévision Numérique de Terre (TNT) au Gabon et dans « les meilleurs délais ».

Concrètement, la première phase de l’installation de la télévision numérique au Gabon consiste à couvrir 50 localités sur les 74 identifiées. La prochaine étape sera d’avoir la TNT effective sur 85% du territoire gabonais au plus tard le 30 juin 2016. Le reste des 15% doit être rattrapé à l'horizon 2017-2018. Ce nouveau chronogramme fait suite au rendez-vous manqué du basculement à la TNT initialement prévu le 17 juin 2015.

Pour ce qui est des parts de marché, l’on se souvient que StarTimes avait exigé en mai dernier 60 milliards de FCFA pour installer 200 émetteurs sur l'ensemble du territoire.

Le marché de la distribution de 440 000 décodeurs et 5000 téléviseurs TNT, lui, devait revenir à l’État. Au regard de la convention qui a été signée hier, l’information majeure qui ressort finalement est que, le montant du contrat signé avec l’entreprise chinoise est arrêté à 178 millions de dollars soit environ, 105,5 milliards de FCFA.
Source : Agence Ecofin