Summview : quel modèle pour la VoD en Afrique?

Eco-finances

798 - VoD Report Cover

En vue du Discop Africa, Denis Pagnac, directeur de summview a répondu plusieurs questions de Balancing Act/Sylvain Béletre concernant le marché de l'audiovisuel en Afrique.

Q. Quelle est la situation en Afrique concernant le déploiement de la TNT?

La plupart des pays se sont engagés pour le déploiement complet de la TNT, mais jusqu'à présent, seuls quelques-uns d'entre eux ont vraiment déployé une solution commerciale. Dans de nombreux pays, c'est plus qu'une question technique. la TNT engage la libéralisation du marché des médias et de nombreux obstacles sont encore à venir. Du point de vue de Summview, quel que soit le stade de la maturité vers le numérique, avec notre solution DVB-T STB sans fil, nous sommes prêts à accompagner tous les acteur désireux d'entrer en toute sécurité et de façon rentable sur ce marché.

Q. Quels sont les résultats 2014-2015 de votre entreprise à ce jour?

En 2014, notre objectif était de percer sur le marché Mobile TV / VOD en Afrique et de déployer nos solutions avec nos premiers partenaires. En 2015, notre objectif est d'étendre notre présence à travers le continent et de générer les premiers revenus. Ces deux objectifs ont été atteints avec succès et nous sommes maintenant bien engagés pour 2016.

Q. Où va le marché audiovisuel africain?

Le marché audiovisuel africain va vraiment décoller. Nous voyons beaucoup d'initiatives sur tout le continent, et nous sommes régulièrement contactés à propos de projets très ambitieux. Il est fort probable que certains de ces projets ne vont pas réussir, mais cette activité est un bon indicateur de l'attrait à la fois du marché et de la demande non desservie. Pour nous, cela démontre que nous avons une proposition valable.

Q. Croyez-vous en la VoD liée à la culture noire en Afrique? selon quels modèles?

La nécessité de rejouer un contenu existe depuis longtemps dans le monde entier. En Afrique, le marché a devancé les médias physiques pour aller directement à la presse numérique. L'attente du marché est élevée. Le modèle retenu sera celui qui tient compte des moyens de paiement africains, de plans tarifaires adaptés aux revenus de la classe moyenne avec beaucoup de contenu gratuit avec publicité.