Afrique du Sud : le tribunal saisi contre la distribution des chaînes de la SABC par Multichoice

Règlementations

La justice sud-africaine a été saisie par un consortium constitué du groupe média Caxton, du lobby dénommé « Save Our SABC » (Sauvons notre SABC), ainsi que de l’Ong Media Monitoring Africa. Ils dénoncent le contrat qui lie MultiChoice, opérateur de télévision payante, et la SABC, le groupe audiovisuel public en Afrique du Sud.

Le contrat signé en 2013 stipule que pendant 5 ans, deux chaînes de télévision de la SABC soient distribuées par MultiChoice. Le montant du contrat avait été fixé à 533 millions de rands, à percevoir par la SABC. Il y a d’abord eu la chaîne SABC News qui fait de l’information 24h/24, lancée quelques mois plus tard. La 2ème chaîne a été lancée en avril 2014. Il s’agit de la chaîne SABC Encore, dédiée aux archives des années 1980 et 1990.

Le consortium de plaignants accuse MultiChoice d’avoir pris le contrôle des archives de la SABC. D’ailleurs, il dénonce une opération de fusion entre les deux entreprises. Une opération qui, selon eux, devait au préalable recevoir l’accord de l’instance chargée de la régularité des accords commerciaux, à savoir la Competition Commission. En plus, l’accord donnerait un avantage à MultiChoice sur ses concurrents que sont par exemple StarSat et e.tv.

Source: Agence Ecofin - jeudi 1er oct. 2015.

Lire+