RFI et France 24 confirment leurs succès d’audience en République Démocratique du Congo, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Cameroun

Distribution Audiovisuel

FranceMediaMonde : RFI et France 24 enregistrent en 2015 de nouveaux records d’audience en Afrique francophone, selon les études réalisées par TNS-Sofres* entre mai et juillet derniers à Kinshasa (RDC), Abidjan (Côte d’Ivoire), Yaoundé et Douala (Cameroun) et Dakar (Sénégal), où plus d'un  habitant sur deux écoute RFI et regarde France 24 au moins une fois chaque semaine. Ces bons résultats d'audience linéaires s'accompagnent également d'une croissance de plus de 40% en moyenne du trafic des environnements numériques des deux médias dans ces quatre pays**.

 CAMEROUN
 
RFI reste la radio internationale la plus écoutée au Cameroun, tant dans la capitale politique (Yaoundé) que dans la capitale économique (Douala). À Douala, RFI réunit près d’un habitant sur trois (30,6%), et à Yaoundé, 39,5% de la population l’écoutent chaque semaine.  A Douala, RFI enregistre une audience hebdomadaire de 77,6% chez les cadres et dirigeants. Dans les deux villes, la radio du monde est connue par plus de 9 habitants sur 10 et 100% des cadres et dirigeants. Sur Internet, RFI enregistre une très forte hausse de 70% de son trafic en un an, avec dorénavant 163 000 visites en moyenne chaque mois.

France 24 conforte ses positions au Cameroun, avec 39,2% de la population qui la regardent chaque semaine et 85,8% des cadres et dirigeants. Elle reste la chaîne d’information internationale la plus regardée quotidiennement dans le pays et en parts d’audience. France 24 est également la chaîne internationale la plus connue avec une notoriété de 86,8% sur l’ensemble de la population, et 100% chez les cadres et dirigeants. France 24 a également doublé en un an l'audience de ses univers numériques, comptabilisant désormais 178 000 visites mensuelles en moyenne.

RFI est diffusée en FM 24h/24 et 7j/7 à Yaoundé, Douala, Bafoussam, Bamenda, Garoua et Maroua, dans les autres villes à travers son réseau de radios partenaires, en ondes courtes et sur Orange Cameroun, par satellite, disponible sur Orange sur les nouveaux médias.

France 24 est distribuée par les réseaux câblés et MMDS, sur les bouquets TNT CRTV et TNT Africa, dans les offres DTH de Canal + Afrique et Free Afrika, en clair sur les satellites SES 5 et Eutelsat 16A et sur les nouveaux médias.

CÔTE D’IVOIRE

RFI reste la radio la plus écoutée à Abidjan (toutes radios confondues) avec 55,7% des Abidjanais qui l’écoutent chaque semaine. La radio française internationale y est également suivie par plus d’un cadre et dirigeant sur deux (54,8%), et enregistre de très forts taux de notoriété avec 99,1% de l’ensemble de la population qui déclare la connaître et 100% des cadres et dirigeants. Sur Internet, RFI comptabilise 282 000 visites mensuelles en moyenne, en hausse de près de 30% en un an.

France 24 confirme  son succès à Abidjan où elle consolide sa position de première chaîne d’information internationale. Chaque semaine, la chaîne est suivie par 68,8% de la population. Dans la capitale économique ivoirienne, France 24 reste aussi la chaîne la plus connue avec une notoriété maximale de 100% sur l’ensemble des habitants. Dans ses univers nouveaux médias, France 24 enregistre en Côte d'Ivoire une moyenne de 476 000 visites chaque mois, en augmentation de 30% en un an.

RFI est diffusée en FM 24h/24 et 7j7 à Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, Korhogo, et San Pedro, en ondes courtes via les opérateurs Orange et MTN, par satellite, disponible sur les opérateurs Orange et Moov et sur les nouveaux médias.

France 24 est accessible en clair sur les satellites SES5 et Eutelsat 16A, dans le bouquet Canal + Afrique, via les réseaux câblés sur Moov et les nouveaux médias.

SENEGAL

Première radio internationale à Dakar, RFI est écoutée chaque semaine par 27,4% de la population et 74,2% des cadres et dirigeants. Malgré un marché toujours plus concurrentiel dans la capitale sénégalaise, RFI parvient à se maintenir parmi les 5 plus importantes radios de la capitale. La notoriété reste maximale auprès des cadres et dirigeants qui sont 100% à connaître RFI et atteint sur l’ensemble de la population 95,6%. Sur Internet, RFI compte 224 000 visites en moyenne chaque mois, soit une croissance d'un tiers (33%) en un an.

France 24 conserve son rang de première chaîne d’information internationale à Dakar où elle est suivie chaque semaine par 38,3% de la population et 66,6% des cadres et dirigeants. Dans la capitale sénégalaise, la chaîne est connue par 78,4% de la population et 95,9% des cadres et dirigeants. Les environnements nouveaux médias de France 24 enregistrent une moyenne de 280 000 visites mensuelles au Sénégal, en croissance de 40% en un an.

RFI est diffusée en FM 24h/24 et 7j/7 à Dakar et dans 8 autres villes, en reprise partielle via son réseau de radios partenaires, en ondes courtes et sur Orange Sénégal, par satellite et sur les nouveaux médias.

France 24 est disponible sur le bouquet TNT by Excaf, les réseaux MMDS EXCAF et Deltanet, en IPTV, sur le bouquet Canal + Afrique,  via les réseaux câblés et en clair sur les satellites SES 5 et Eutelsat 16A et sur les nouveaux médias. France 24 est également en reprise partielle sur la chaîne RDV.

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC)

RFI consolide sa position de première radio internationale à Kinshasa, avec 74,1% de la population qui l’écoutent chaque semaine et 95,6% des cadres et dirigeants. Avec une audience veille de 34,7%, elle reste la radio la plus écoutée quotidiennement, toutes radios confondues dans la capitale. La radio du monde y est connue par pratiquement tous les habitants (98,5%). Les environnements nouveaux médias de RFI enregistrent une croissance de 80% en un an, avec une moyenne de 221 000 visites mensuelles.

France 24 séduit toujours plus les téléspectateurs kinois. Chaque semaine, la chaîne est dorénavant suivie par 52,9% de la population et 95,5% des cadres et dirigeants. Dans la capitale de RDC, plus de 9 habitants sur 10 connaissent la chaîne (92,9% de l’ensemble de la population et 96,7% des cadres et dirigeants). Ces performances sont d’autant plus notables que la chaîne y est accessible uniquement à ce jour dans les foyers équipés numériques, sur un marché comptant une offre de chaînes hertziennes très importante (mode de diffusion toujours dominant dans le pays). Sur Internet, France 24 compte désormais 156 000 visites en moyenne chaque mois, en augmentation de 30% en un an.

RFI est diffusée en FM 24h/24 et 7j/7 à Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani, Matadi, Bukavu, Goma, Mbandaka, Mbuji Mayi et Bunia, en reprise partielle via son réseau de radios partenaires, en ondes courtes, par satellite,  disponible sur l’operateur Airtel et sur les nouveaux medias

France 24 est accessible sur les offres TNT Startimes, Bleusat et Mediasat, dans les offres DTH de Canal+ Afrique, DSTV et Ma Télé, en clair sur les satellites SES5 et Eutelsat 16A, sur les nouveaux medias et en reprise partielle sur la chaîne CongoWeb.

Ces très bons résultats de France 24 et RFI, complétés par ceux de TV5Monde sur cette même vague 2015, montrent une nouvelle fois l’attachement à la complémentarité du bouquet de chaînes françaises et francophones, qui continue de séduire un grand nombre de téléspectateurs et auditeurs dans la région.

*Source : TNS-Sofres/Africascope 2015 - enquêtes en face à face réalisées sur des périodes de 4 semaines dans les capitales politiques ou économiques de RDC, Côte d’Ivoire, Sénégal et Cameroun, entre le 23 mai et le 24 juillet 2015, sur des échantillons représentatifs de la population âgée de 15 et plus (méthode des quotas).

**Source : ComScore, Digital Analytix – 2014/2015 (de janvier à septembre inclus)