Un secteur audiovisuel africain en pleine mutation

A la une

2025 - DisBook Cover Nov 2015

2017 - Discop Africa 20152017 - Discop Africa 2015

C’est un début de révolution que vit le secteur audiovisuel africain en cette fin d’année 2015. Mise en place de la TNT, nouvelles règlementations, offres DTH, nouvelles chaînes TV, productions, accords de distribution de programmes, set top boxes, IPTV, WebTV, VoD, OTT…et surtout, des investissements considérables!

Les communiqués de presse et les articles pleuvent autour des deux évènements les plus importants pour le secteur du continent : Discop Africa Johannesburg et AfricaCom-TV Connect Africa au Cap, Afrique du Sud qui se tient en ce moment. Sylvain Béletre, analyste audiovisuel chez Balancing Act fait le point.

A la différence des années précédentes, on voit peu à peu se dessiner les nouveaux contours du paysage audiovisuel africain. La réflexion fait place à l’action, des chiffres balaient les incertitudes. Mais on est encore loin des objectifs finaux ; le secteur est encore fragile et un gros chantier attend les acteurs.

En résumé, Discop a prouvé que la production audiovisuelle africaine est sur le point de se structurer pour produire plus de programmes ralliant une audience plus vaste. Une jeune génération africaine se retrousse les manches pour capter des budgets, produire et mieux distribuer, épaulée par des bataillons de sociétés étrangères au continent qui tablent sur une probable croissance à venir.

Audiovisuel 27 - Kagiso Lediga

Et du côté d’AfricaCom-TV Connect Africa, il est beaucoup question de distribution de contenus sur les réseaux numériques – dont la TNT et le haut débit - suivant une tendance mondiale. Les services OTT et VoD résonnent en leitmotive dans les salles du marché.

Audiovisuel 27 - Lady in Polka Dot Dress

Parmi les annonces percutantes, on peut noter les faits suivants :

. l’Afrique comptera approximativement 1 milliard de clients mobile haut débit en 2020 - voir notre rapport sur la progression de la 4G en Afrique ici.

. Des entreprises de toute taille espèrent capter une part croissante des besoins des citoyens en services audiovisuels délinéarisés. Le nombre de plateformes VoD liées à l’Afrique continue en effet de croître, dépassant les 130 à ce jour - voir le rapport 'VoD and Africa' ici.
Le dernier projet en date est celui de PCCW Global, ONTAPtv.com, un service VoD en ligne sur www.ontaptv.com, une appli sous Android et iOS disponibles en Afrique du Sud. Les prochains sur la liste seront Vodacom et Telkom qui désirent lancer un service similaire courant 2016.

. Le marché sud-africain est le plus concurrentiel du continent sur ce segment VoD, desservi par une vingtaine de fournisseurs de streaming vidéo sérieux, dont tuluntulu, Vidi de Times Media Group, ShowMax de Naspers et maintenant ONTAPtv.com. Pour accompagner ce segment qui sera un jour de grande ampleur, SES offre un service de VoD par satellite et Eutelsat continue de renforcer ses capacités de haut débit satellite.

Audiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015

. Certains opérateurs télécoms africains sont quand à eux désireux d'éviter de devenir des «tuyaux haut débit muets", de simples conduits sur lesquels des applications tierces et fournisseurs de contenu commenceraient à faire de la marge. Mais la plupart attendent le bon moment pour lancer la VoD. Ils doivent d’abord renforcer leur réseau.

. Il est pour l’instant trop tôt pour affirmer que la VoD grignote déjà l’audience de la TV linéaire en Afrique : l’accès haut débit est encore trop onéreux et trop rare pour la majorité des populations qui n’a pas forcément les moyens de se payer l’équipement pour regarder un film payant en streaming. Par ailleurs, à part Naspers (MultiChoice DStv), les plateformes VoD refusent de fournir des chiffres sur leurs revenus ou trafics. Il serait bien que YouTube, numéro un de la VoD en Afrique fasse un petit effort sur ce point, sinon, impossible de connaître la taille réelle de ce segment…et ce n’est pas un hasard si rien ne filtre pour le moment.

. En attendant, la TV linéaire continue de se développer, à travers notamment la TNT et le DTH par satellite. Selon les dernières données de Balancing Act, le total des abonnements à la télévision payante légale à travers l'Afrique approche les 17 millions sur le continent, en augmentation forte cette année, grâce entre autres aux lancements de la TNT - avec option payante - dans quelques pays, comptant près de 9 millions de clients dont 40% environ sont des clients payants. Trois ‘locomotives’ privées financent en partie cette TNT africaine : Startimes, GOtv et Canal+.

Audiovisuel 27 - Patrick, DISCOP 2016

Cette pléthore d’offres gratuites et payantes suggère que la concurrence s'intensifie au bénéfice des citoyens.  L’activité est appelée à augmenter de façon spectaculaire dans les pays les plus dynamiques et prometteurs pour le secteur, tels que le Nigéria et l’Afrique du Sud.

Netflix, l'un des plus grands fournisseurs de services de SVOD au monde, a l'intention de lancer des services dans plus de 200 marchés à travers le monde d'ici la fin de l'année prochaine. L'Afrique du Sud serait incluse dans son plan de déploiement. Son service est déjà utilisé dans le pays de manière officieuse.

Ce n’est plus le monde du silence d’il y a 10 ans, même si le secteur est loin d’être transparent.


Articles liés:

Discop Africa : 2200 délégués enregistrés !

Discop 2015: DISCOP hosts 2,200 registered attendees at its 2015 edition with major announcements – Round-up of news

AfricaCom 2015: Back to the Future – Africa’s mobile operators struggling to transform themselves 

Audiovisuel 27 - Patrick, Discop 2015

Ci-dessus : Patrick Zuchowicki, organisateur du Discop Africa. 

Audiovisuel 27 - Best

Audiovisuel 27 - Cote Ouest Banner, Discop

D'autres photos du Discop 2015 :

Audiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015, 2

Audiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015, 3

Audiovisuel 27 - Patrick - Glasses, Discop 2015

Audiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015, 4

Audiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015, 5

Audiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015, 6

Audiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015, 7

Audiovisuel 27 - Grant Meldrum, StarTimesAudiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015, 5

Audiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015, 8

Audiovisuel 27 - Endemol Shine & Meet Your Stars Party 2015, 9 

Audiovisuel 27 - DISCOP Afrca 2015 | Kenya Film Commission


Audiovisuel 27 - DISCOP 2016 | Abidjan

Crédits photos : Discop Africa/Basic Lead/Disbook - Balancing Act 2015 - Sylvain Béletre.