Idée de prod : Chefs-d'oeuvre d'Afrique, dans les collections du musée Dapper à Paris

Production Audiovisuel

Audiovisuel 28 - Museé Dapper

Des œuvres figurant parmi les plus importantes au monde sont réunies pour la première fois. Remarquables par leur esthétique, elles témoignent des grandes cultures de l'Afrique.

Commissaire de l'exposition : Christiane Falgayrettes-Leveau, directeur du musée Dapper.

Un hommage au Fondateur

Humaniste, Michel Leveau a quitté ce monde en novembre 2012 après avoir rempli la mission qu'il avait initiée il y a un peu plus de trente ans en créant la Fondation Dapper. Esthète, mais guidé par la rigueur scientifique, il s'était attaché à acquérir pour son institution des oeuvres exceptionnelles. Certaines d'entre elles avaient appartenu auparavant à de grands noms qui ont marqué la reconnaissance des arts non occidentaux, Charles Ratton, Paul Guillaume, Jacob Epstein...
Son but : contribuer à une meilleure connaissance des arts traditionnels de l'Afrique subsaharienne et sensibiliser un large public.

Une collection d'exception

Le fonds du musée Dapper se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l'ancienneté. L'exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des oeuvres majeures. Certaines sont uniques et n'ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon (Fang, Kota, Punu...), du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke).

Attendu depuis des années par le public, Chefs-d'oeuvre d'Afrique permettra aux visiteurs de découvrir des pièces maîtresses qui puisent leurs significations dans les cultures de l'Afrique centrale ou dans celles de l'Afrique de l'Ouest.

Les oeuvres racontent la vie

Les pièces exposées ont été sélectionnées en raison de leurs qualités plastiques, mais aussi pour les rôles qu'elles assurent dans les sociétés qui les ont vues naître. En effet, masques, statues, statuettes, autels, parures, armes et bien d'autres artefacts sont liés à des pratiques et des savoirs spécifiques. Leurs fonctions sont multiples. Certains objets étaient utilisés dans le cadre des initiations, celles des adolescents ou celles des hommes mûrs devant développer leurs connaissances ésotériques et / ou techniques. D'autres – parfois les mêmes – intervenaient lors de cultes destinés à rendre hommage aux ancêtres, à assurer la fécondité des femmes, la fertilité des terres ou à soigner.


Il est à rappeler que le musée organise aussi des projections de Films jeune public, des Ciné-rencontres aisni que des Rencontres / Débats.

Drôles d'oiseaux / Un film d'animation de Wayne Thomley / Dimanches 1er, 8, 15, 22 et 29 novembre 2015 à 15 h.
Histoire: Au coeur de l'Afrique, au bord des majestueuses chutes Victoria, se dresse l'étonnante Cité des Oiseaux, Zambezia. Kai, un jeune faucon, décide de quitter sa campagne pour découvrir cette ville. De nombreuses aventures l'y attendent.

Khumba / Un film d'animation d'Anthony Silverston / Dimanches 6, 13, 20 et 27 décembre 2015 à 15 h.
Après Drôles d'oiseaux, un second film d'animation sud-africain. Un film idéal pour le jeune spectateur : du grand spectacle, des animaux touchants et rusés et surtout une belle leçon de tolérance.

Ciné-rencontres
 
Danbé, la tête haute / Un téléfilm de Bourlem Guerdjou / Samedi 28 novembre à 14 h 30
Danbé, la tête haute "Danbé la tête haute" retrace le parcours hors du commun d'Aya Cissoko, fille d'immigrés d'origine malienne frappée par une série de drames familiaux avant d'être sacrée championne du monde de boxe.

• Projection suivie d'une rencontre, animée par Brice Ahounou, avec le réalisateur.

Bird / Un film de Clint Eastwood / Programmation reportée - date à venir
Bird Le saxophoniste Charlie Parker a donné au jazz une nouvelle dimension et fut une source d'inspiration pour nombre de musiciens. Le film de Clint Eastwwod évoque sa carrière, ses drames personnels, son penchant pour l'alcool et la drogue, et, surtout, sa musique...

• Projection suivie d'une rencontre, animée par Brice Ahounou, avec le réalisateur.

Rencontres / Débats

Libérer les cheveux : Nappy or not Nappy ? / Rencontre avec Maboula Soumahoro et Rokhaya Diallo / Samedi 5 décembre à 14 h 30
Libérer les cheveux : Nappy or not Nappy ?Frisés, crépus, tressés...
Vivre ses cheveux au naturel pour s'affirmer.

Le mouvement dit « Nappy » a fait surface aux États-Unis au début des années 2000. En France, où son arrivée est plus récente, l'appellation « Nappy » a parfois été conservée, mais on trouve également la traduction « mouvement pour le cheveu naturel » (ou afro).

Retour de Tanzanie - par Clowns Sans Frontières / Une soirée proposée par Clowns sans frontières / Vendredi 18 décembre à 19 h
Retour de Tanzanie - par Clowns Sans Frontières Du 23 novembre au 8 décembre 2015, Clowns Sans Frontières se rendra pour la première fois en Tanzanie, dans des camps de réfugiés burundais ayant fui les conflits dans leur pays.
Quelques jours après le retour de l'équipe, Clowns Sans Frontières organise une soirée pour témoigner et échanger autour de la situation des réfugiés en Tanzanie et à propos de leur action dans ce contexte.

Le byeri des Fang : culte des ancêtres et quête de l'Être / Conférence de Marc Mvé Bekale, maître de conférences (université de Reims) / Samedi 16 janvier à 14 h 30
Le byeri des Fang : culte des ancêtres et quête de l'Être Né chez les Fang (Gabon, Cameroun, Guinée équatoriale), le culte byeri a fait l'objet d'une abondante recherche anthropologique et esthétique. Nous tenterons de compléter cette double approche en examinant le sens du byeri à partir du questionnement suivant : que révèlent sa statuaire et son versant rituel, melàn, sur la conception de l'Être ? Quelles idées et quels discours se profilent derrière la forme sensible du byeri ? 


Ce musée peu connu situé dans le 16eme arrdt de Paris peut être privatisé.

Le cabinet d'avocat 'Gide Loyrette Nouel' avait par exemple organisé une conférence et une visite privée de l'exposition "Initiés - Bassin du Congo" le 10 octobre 2013, puis une autre sur les investissements en Afrique le jeudi 26 novembre 2015, suivie d'une visite privée.

En savoir plus ici