TNT au menu du Sommet des médias Chine/Afrique

Technologies et Convergence

Sommet des médias Chine/Afrique : Une volonté de faire tomber les préjugés

Au Cap, en prélude au 6e sommet Afrique/Chine de Johannesburg (4-5 décembre) s'est tenu dans la belle ville sud-africaine du Cap une rencontre entre responsables des médias africains et chinois.

Ces derniers ont reçu les félicitations et les encouragements des présidents chinois Xi Xinping et sud-africain Jacob Zuma délivrés respectivement par MM. Jianguo Jianguo, ministre du Bureau d'information du Conseil d'Etat de la Chine et Jeff Radebe, ministre à la présidence sud-africaine.

Ces deux responsables ont appelé à un développement solidaire entre l'Afrique et la Chine.

Les responsables des médias ont semblé entendre cet appel parce que, tous unanimement, ils ont manifesté la volonté de faire connaître mutuellement, grâce à la presse, les peuples d'Afrique et de Chine afin de faire disparaître les préjugés. Ils ont également conclu à la nécessité de ne plus se contenter des informations fournies par les médias occidentaux et qui déforment à dessein tout ce qui touchent en général l'Afrique et la Chine. Ce dernier pays qui implanté la Tnt dans 16 pays africains grâce à son opérateur Startimes qui compte 6 millions d'abonnés est très sollicité par les télévisions africaines pour un appui en équipements et formation afin de faire face aux nouveaux enjeux de la Tnt.

Selon le directeur de Startimes, depuis l'arrivée de sa société en Afrique, les frais d'installation de la Tnt ont beaucoup baissé. De 200 dollars, ces frais sont maintenant de 40 dollars et l'abonnement a chuté de 20 dollars à  3 dollars par mois.

 Responsables de médias africains et chinois réunis dans différents ateliers ont décidé de continuer sur la voie du renforcement de leurs après avoir fait le diagnostic des différents blocages et déterminé les grands enjeux.

Source : Le Soleil (Sénégal) - 2 déc. 2015.