Burundi – RDC : gigantesque scandale de corruption

Règlementations

Moustapha Niasse cité dans un gigantesque scandale de corruption au Burundi et en République Démocratique du Congo.

L’on n’a pas encore fini d’épiloguer sur l’affaire Lamine Diack, et voilà qu’un autre ponte de la République vient d’être cité dans un scandale au Burundi et en République Démocratique du Congo (RDC). Cette personnalité, il n’est personne d’autre que la deuxième personnalité de la République du Sénégal, le Président de l’Assemblée Nationale, Moustapha Niasse.

Dans leur entreprise au Congo, Niasse et Achach prennent aussi le soin de s'associer à un enfant du pays, Baudouin Ebeli Popo, puissant homme d'affaires qui a ses entrées au palais présidentiel. À 56 ans, Ebeli Popo présente un CV long comme la carrière d'un dictateur : ancien administrateur de la banque centrale du Congo, membre de la direction de l'inspection des banques, conseiller du premier ministre, propriétaire de la chaîne de télévision Business Radio Television Africa… Ce lobbyiste touche-à-tout vend sans complexe son entregent : « La connaissance profonde du rouage de l'administration est un atout me permettant à tout moment d'assister à ma juste valeur (sic) tout celui qui veut se tailler un chemin dans ce grand chantier qu'est la RD Congo. »

Lire+