Le groupe Canal+ compte désormais 2 millions d’abonnés en Afrique

Distribution Audiovisuel

Nous parlons avec Amaury de Rochegonde, de l’hebdomadaire Stratégies, du groupe Canal + qui poursuit son développement en Afrique et qui a annoncé qu’il allait diffuser en France sa chaîne A+.
 
Pour la plupart, les téléspectateurs français ne les connaissent pas. Ils s’appellent Christian Abegan, Konnie, Maria Noella, Adama Paris, Ayden ou Loïc Dablé… A partir du 9 février 2016, ces vedettes ou ces incarnations de la chaîne A+ ont une chance d’être connues dans l’Hexagone. Le groupe Canal +, qui compte 2 millions d’abonnés en Afrique, a annoncé jeudi qu’il allait intégrer dans son offre Canalsat en France sa chaîne A+, lancée il y a un peu plus d’un an. Ce qu’il faut noter, c’est que la chaîne panafricaine n’était au départ pas prévue sur le Canalsat français dans une offre qui reviendra à 4 euros par mois avec Nollywood TV, autre chaîne de son bouquet Théma.
 
C’est afin de répondre à la demande de la diaspora africaine et surtout des producteurs et des acteurs de la chaîne soucieux de trouver une exposition en France que le groupe a franchi le pas. Pas très étonnant quand on sait que l’Afrique et la culture noire sont de plus en plus à la mode dans l’audiovisuel français. En témoigne BET, Black entertainment Television, la première chaîne de la communauté noire aux Etats-Unis, qui vient de débarquer en France, en novembre, à la fois sur Canalsat et Numericable. Et même si beaucoup de chaînes africaines sont accessibles depuis les offres du câble ou l’ADSL, il y a une demande de production propre à l’Afrique ou à la culture africaine.
 
Lire+