Idée de prod : L’architecture en Afrique

Production Audiovisuel

L’architecture traditionnelle en Afrique est un patrimoine exceptionnel qu’il faut mettre mieux en valeur. ‘Faire avec l’architecte’ est le slogan qui invite à habiter autrement et mieux. Sans l’architecte, les logements mal construits entrainent  parfois incendies, effondrement d’immeubles couteux en vies humaines, émissions de gaz à effet de serre et perte de ressources.

Ses méthodes traditionnelles utilisant souvent la terre et le bois sont adaptées à l’environnement, et aboutissent sous bien des aspects à des constructions du développement durable.

Amélie Essesse (dans une interview sur +D'AFRIQUE, Canal+) est une architecte camerounaise, spécialisée en coopération et en développement local qui explique que « les constructions africaines sont d’actualité aujourd’hui ». Elle a créé il y a une dizaine d'année l'association « Afrique Sans Frontières -- Bâtir et Développer.

Elle est également consultante experte au centre du patrimoine mondial de l'Unesco pour l'Afrique. En 2010, elle publie « Femmes et Patrimoine au Niger », un coffret de quatre livres jeunesses sur le fleuve Niger destinée aux enfants qui raconte entre autres choses ce que les architectes locaux lui ont expliqué. « connaitre sa culture, c’est connaître son futur » conclut-elle. Voir la vidéo :

Audiovisuel 33 - Canal+ Amélie Essesse

« L’architecture africaine, comme d’autres aspects de la culture de l’Afrique, est exceptionnellement diversifiée. Beaucoup de groupes ethniques à travers l’histoire de l’Afrique ont eu leurs propres traditions architecturales. Dans certains cas, des styles plus larges peuvent être identifiés, tels que l’architecture sahélienne d’une zone d’Afrique de l’Ouest. » explique la section Douce Cahute de maison du monde.

« Comme avec la plupart des traditions architecturales, l’architecture en Afrique a été soumise à de nombreuses influences extérieures dès les plus anciennes époques. L’architecture occidentale a également eu un impact sur les zones côtières depuis la fin du 15ème siècle, et est maintenant une source importante pour de nombreux grands bâtiments, en particulier dans les grandes villes.

L’architecture africaine utilise un large éventail de matériaux. On trouve des structures en chaume, en bois, en boue, en brique de terre cuite, en pisé et en pierre, avec une préférence pour les matériaux divers par région : l’Afrique du Nord pour la pierre et le pisé, la Corne de l’Afrique pour les pierres sèches et le mortier, l’Afrique de l’Ouest pour la boue / l’adobe, l’Afrique centrale pour le chaume, le bois et les matériaux plus périssables, le Sud-Est et l’Afrique australe pour la pierre, le chaume et le bois (Wikipédia). »

Plus d'infos sur