Abidjan : libéralisation du secteur de l’audiovisuel et démantèlement des panneaux publicitaires anarchiques (Ministre)

Règlementations

Le processus de démantèlement des panneaux publicitaires anarchiques connaîtra un « coup d’accélérateur » en 2016 dans le district d’Abidjan pour « assainir et moderniser » le secteur de l’affichage publicitaire, en vue de faire d’Abidjan une ville émergente, a annoncé la ministre de la Communication, Me Affoussiata Bamba-Lamine, par ailleurs porte-parole adjointe du gouvernement.

Dressant le bilan de cette opération à mi-parcours, la ministre de la communication a indiqué qu’elle a permis à ce « jour d’enlever environ 1196 panneaux publicitaires anarchiques sur un total de 6000 panneaux anarchiques recensés dans le District d’Abidjan ».

S’agissant des médias d’Etat, la ministre de la communication s’est félicitée du taux de couverture de la Radiodiffusion et télévision ivoirienne (RTI) qui s’est amélioré ces dernières années sous le Président Alassane Ouattara avec plus de 7 milliards de FCFA d’investissements.

Le taux de couverture de la télévision est passé de 35% en 2011 à 96% en 2015, quand celui de la radio est passé de 45% à 98%. Au nombre des acquis, elle a également cité le Discop Africa, le marché panafricain de l’audiovisuel le plus important ainsi que le colloque international sur la liberté de la presse.

Auparavant, le porte-parole des organisations professionnelles de la presse et des médias, Karamoko Bamba, également président de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) a relevé ces avancées enregistrées au cours de l’année dernière. Pour les défis de 2016, M. Bamba a noté le processus de libéralisation du secteur de l’audiovisuel, la révision de la loi de 2004 portant régime juridique.
Lire+

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara annonce la libéralisation de l’audiovisuel « dans les mois à venir »

09/12/2014 - Côte d’Ivoire : «la libéralisation de l’espace audiovisuel sera effective très bientôt»