Cameroun: Droits d'auteur - La CRTV va-t-elle payer 1.800.000.000 FCFA à Isidore Modjo ?

Eco-finances

«Je ne peux pas laisser prospérer cette indifférence qu'ils ont à mon endroit. Il faut qu'ils me payent mes droits ; je les mérite ; c'est une œuvre de l'esprit et j'en suis le dépositaire », ainsi répond à qui veut l'entendre Isidore Modjo, le célèbre auteur compositeur qui observe des sit-in devant le poste national, depuis bientôt un mois. Père de 3 génériques à succès, diffusés depuis 20 ans dans le cadre de certains programmes de la chaîne de radio publique, il exige la rémunération de ses œuvres, mieux le paiement de ses droits. Sans autre forme de procès.

Conformément aux dispositions légales, le réalisateur et producteur du film « L'héritier » attend du directeur général de la CRTV-Cameroon radio television, Amadou Vamoulke, 1.800.000.000 FCFA. Une rondelette somme représentant les droits d'exploitation des génériques d'entrée et de sortie des programmes de grande facture tels que « Cameroon Safari », « Cameroon Calling », le journal parlé et autres émissions à la fréquence de modulation 94. Toutefois, isidore Modjo ne se montre pas aussi exigeant que croiraient certains observateurs moins avertis.

Lire+