Appel d'offres : outils numériques en Afrique sub-saharienne

Technologies et Convergence

Appel d'offres adapté relatif à la commande d'une étude

" Les outils numériques au service de la participation citoyenne : pratiques, profils et usages en Afrique sub-saharienne"

Passé dans le cadre de l'article 10 du décret n°2005-1742 du 30/12/2005

Date limite de réception des offres : 16 mars 2016

Termes de référence et règlement de la consultation :

La liste ci-dessous n’est pas exhaustive, elle sera finalisée sur proposition des candidats pour la rédaction du cahier des charges. Ces propositions seront donc un critère important dans le choix du prestataire.
• Les profils types des utilisateurs et des communautés en jeu (genre, âge, CSP, support utilisé etc) ;
• L’offre disponible aux utilisateurs : les logiques de réseaux présentes et à venir ;
2
• Les grands tendances d’utilisation et d’usages du numérique à visée citoyenne et démocratique dans les pays cibles ;
• Le rôle des outils numériques dans la citoyenneté : comment fonctionnent-ils ? Quels outils (crowdmapping ?), quels champs d’application ? quelles bonnes pratiques ?
• Les attentes : ce que les populations des pays cible recherchent sur ces nouveaux espaces d’expression par rapport au champ politique, économique et social(information supplémentaire ? nouvelles formes d’interactions ? Formes plus directives et participatives de démocratie ?)
• L’impact de l’utilisation des technologies numériques sur la gouvernance démocratique, le contrôle de l'action publique par les citoyens et l'émergence de la conscience citoyenne : de quelles manières les plateformes sociales en ligne participant-elles à la construction et à l’évolution d’une démarche citoyenne ? les réseaux sociaux créent-ils une nouvelle forme de citoyenneté ? les outils numériques impulsent-ils de réelles dynamiques collaboratives et participatives entre les citoyens d’un même territoire ainsi qu’entre les citoyens et les élus locaux ? Sont-ils susceptibles de développer voire de renforcer la participation à la vie politique et sociale ?
• Les initiatives numériques dans le champs citoyen, politique et social sont-elles transférables, durables, pérennes ?
• Liberté d’expression en ligne : fragilité du contexte, menaces, cadre législatif et régulation, implication des autorités et des institutions ?
• Structuration et défis de la profession: quelle qualité pour la multitude de plateformes crées ? Est-ce un secteur en cours de professionnalisation ? Quels enjeux pour quelles attentes ? Quels besoins pour les acteurs ? (citoyens, blogueurs, agence de data journalisme etc)
• Quels modèles économiques en place ? forces/faiblesses ;
• Perspectives en termes d’innovation, de contenus et de modèles économiques ?
• Les actions des opérateurs concurrents de CFI ( Internews/ BBC Media Action / OSIWA-Open
Society Foundation, etc) dans l’accompagnement de la fabrication et de la circulation de cette information citoyenne.

Zones prioritaires de l’étude
L’étude se limitera aux pays suivants: Bénin, Côte d’Ivoire, RDC, Burkina, Sénégal, Madagascar, Ghana La durée nécessaire pour cette phase d’analyse préparatoire sera déterminée d’un commun accord entre le prestataire et CFI, lors de la première réunion de cadrage.

Une série d’entretiens sera menée auprès des groupes-cibles suivants :
- Journalistes citoyens
- Blogueurs
- Webactivistes
- OSCs et ONGs
- Ambassade de France, DUE et autres chancelleries impliquées sur ces questions
- Autres leaders d’opinion.