La TNT gabonaise suspendue à la délivrance d’un prêt chinois

Technologies et Convergence

La date butoir de migration de l'analogique à la télévision numérique terrestre (TNT), dont l'exécution a été confiée comme dans plusieurs autres pays africains au groupe chinois StarTimes, est fixée à décembre 2016.

La télévision numérique terrestre (TNT) gabonaise devra encore un peu attendre. Le contrat conclu entre le gouvernement gabonais et le groupe chinois StarTimes, signé en août 2015, est encore conditionné par l’instruction et la validation d’un prêt de 178 millions de dollars de la China Eximbank, servant à financer l’installation de 200 émetteurs et la migration vers la diffusion numérique de la télévision.

Cette migration est prévue dans le calendrier actuel en deux temps : 50 localités sur les 74 initialement identifiées en décembre 2016, puis le reste dans un second temps à échéance 2017-2018.

Lire+