Nouveau métier pour les jeunes : Youtubeur !

Production Audiovisuel

Beaucoup de « millenials » ont fait de YouTube, Dailymotion ou Facebook leur destination privilégiée pour visionner les contenus vidéos de créateurs devenus stars, au point de concurrencer la télévision traditionnelle même si l’écosystème pose encore question.

« Les jeunes ne regardent plus vraiment la télévision, mais des vidéos en ligne qui sont plus courtes et plus axées sur le talent » de chaque intervenant, explique Fabienne Fourquet, ancien cadre de la chaîne câblée américaine A&E et de Canal+ qui dirige aujourd’hui l’agence 2btube.

« Ils ne veulent plus devenir stars de cinéma, mais YouTubers. C’est un autre monde », ajoute celle dont l’agence gère les intérêts de plusieurs producteurs de contenu vidéo en langue espagnole.

Ces agences sont souvent appelées multi-channel network (MCN) ou réseau de chaînes multicanal et représentent quasiment tous les « YouTubers » de premier plan, pour les aider notamment à monétiser leurs contenus.

En tête, le Suédois Felix Kjellberg, alias « PewDiePie », qui compte 45 millions d’abonnés sur YouTube et dont les revenus ont atteint, selon le quotidien suédois Expressen, 7,4 millions de dollars en 2014.



Selon le site Internet Live Stats, environ 125.000 vidéos sont visionnées sur YouTube chaque seconde, soit plusieurs milliers de milliards de vues par an.


« Un jeune de 17 ans peut concurrencer, depuis sa chambre, des chaînes comme CBS (l’une des quatre grandes chaînes gratuites aux Etats-Unis, NDLR) et se bâtir une audience qui pourra rivaliser avec un groupe de médias majeur », sous réserve d’être créatif et de mettre régulièrement du contenu en ligne, souligne M. Creech.


Comme internet en général, les plateformes vidéo permettent aux internautes de bénéficier d’un choix plus grands de contenu qui corresponde à leurs centres d’intérêt et offre une souplesse d’utilisation inégalée pour les créateurs.

« C’est un bouleversement majeur », prévient M. Creech. « Nous sommes en pleine révolution dans les médias et c’est très excitant ».

Tout l’article ici