RDC : les autorités ferment La Voix du Katanga, radio-télévision basée à Lubumbashi

Règlementations

Reporters sans frontières (RSF) condamne la fermeture de la radio-télévision La Voix du Katanga, troisième média audiovisuel de Lubumbashi contraint au silence depuis le début de l’année 2016.

Vendredi 11 mars 2016, les autorités de la province nouvellement constituée du Haut-Katanga ont annoncé la fermeture de La Voix du Katanga, radio-télévision basée à Lubumbashi. Raison invoquée : “Cette station n’est pas en règle avec le paiement de la redevance annuelle et n’a même pas de permis d’exploitation”, selon les déclarations à l’AFP d’un haut responsable de l’administration du Haut-Katanga. Mais d’après le directeur de la radio-télévision, les documents sont à jour et cette fermeture est guidée par des intérêts politiques. En effet, le média a le tort d’appartenir à Gabriel Kyungu wa Kumwanza, l’un des chefs de file du groupe d’opposition, le G7, qui s’est constitué en septembre 2015 pour protester contre un éventuel troisième mandat du président actuel, Joseph Kabila.

“Pour la troisième fois en trois mois, on assiste au Katanga à la fermeture d’un média non aligné au discours du gouvernement, déclare Cléa Kahn-Sriber, responsable du bureau Afrique de RSF. Cela semble devenir une pratique systématique pour empêcher la diffusion de toute voix critique dans cette province très riche et hautement stratégique pour le gouvernement de Kinshasa. Nous demandons aux autorités de faire la preuve des charges à l’encontre de la Voix du Katanga ou, à défaut, d’autoriser la réouverture immediate de la station”.

RSF avait dénoncé en février la fermeture de deux chaînes de l’opposition appartenant à l’ancien gouverneur du Katanga, récemment passé à l’opposition, Moïse Katumbi.

Lors de sa venue en RDC en février 2016, le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon avait fait part de ses préoccupations quant à la restriction de l’espace politique dans le pays.

La RDC est classé 150ème sur 180 pays au Classement sur la liberté de la presse établi en 2015 par RSF.

Lire+