RDC : les patrons de médias demandent l’aide du régulateur pour de meilleurs tarifs publicitaires

Eco-finances

La publicité dans les médias préoccupe en Rd Congo. Le sujet était à l’ordre du jour de la séance de travail du 10 mars 2016, entre les patrons de presse et le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac).

Les entreprises de presse sollicitent l’appui de l’organe de régulation pour lutter contre les tarifs publicitaires au rabais qui leur sont imposés par les annonceurs et les régies publicitaires. L’exemple le plus patent est celui d’un spot publicitaire de 2 minutes diffusé sur une chaîne de télévision 6 fois par jour pendant un mois, pour une facture de 400 $. Pourtant, il y a 10 ans, la publicité était facturée à 3 $ la seconde.

Tout contenu publicitaire diffusé pas un média doit avoir reçu au préalable l’avis favorable de conformité délivré par le Csac. C’est ce que prescrit l’article 63 du règlement de cet organe.

Lire+