OPPORTUNITÉS

Plus

Les opportunités dans le secteur de l'audiovisuel en Afrique

______

 

BASIC LEAD, organisateur des Discop (Africa) lance un nouvel événement: DISCOP DUBAI!

 

____

La télévision nationale ivoirienne (RTI Group) participera à DISCOP AFRICA ABIDJAN du 31 mai au 2 juin avec sa branche "RTI Distribution", qui représente les ambitions du Groupe à se développer fortement sur ​​les marchés nationaux et internationaux. Le groupe sera également disponible pour discuter de coproduction concernant des projets très ambitieux. La RTI a travaillé dur pour développer la fiction ivoirienne.

____

Appel lancé à distributeurs sur Abdijan et Dakar :

Sur Twitter, le DG d'Afrostream, l'un des leaders de la VoD liéée à l'Afrique - Tonjé Bakang T. ‏@Tonjebakang a posté le 19 mai 2016 :

"@AFROSTREAM cherche des points de vente à Abidjan et Dakar pour distribuer ses nouvelles cartes prépayées en FCFA". Afrostream sera présent au Discop.

 

 

Appel à producteurs et acteurs d'Afrique - Discop Africa : Lancement d’une grande compétition pour créateurs de vidéos pour le web. Lire+

__

Campagne de crowdfunding :

Sur kisskissbankbank, soutenez la revue des critiques des cinémas d'Afrique, bilingue et en ligne - cette revue s'appelle Awotele !

Projet : Ça y est nous y sommes, nous préparons le 4ème numéro du magazine Awotele.

 Alors que les familiers d’entre vous s’impatientent déjà, ceux qui ne connaissent pas encore la revue de critique des cinémas d’Afrique peuvent se rattraper ici en consultant les précédents numéros. AWOTELE est une revue panafricaine de cinéma confrontant les points de vue critiques et valorisant les cinémas d'Afrique.

Créée en février 2015, AWOTELE est coordonnée par des critiques de cinéma exerçant dans des quotidiens divers et pour la plupart membres de la Fédération Africaine des Critiques de cinéma (FACC).

Chaque numéro est publié digitalement durant les trois rendez-vous cinématographiques majeurs du continent : Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Burkina Faso), Durban International Film Festival (Afrique du Sud), Journées Cinématographiques de Carthage (Tunisie).

À quoi servira la collecte ?

A l'occasion du Durban Intrenational Film Festival (du 16 au 26 juin 2016 en Afrique du Sud), nous sollicitons votre aide pour concocter ce prochain numéro bilingue...l s’agit des frais liés : au graphisme (700€), à la traduction (700€ les articles seront en français et en anglais), le montage vidéo (100€), les frais de voyage et de séjour à Durban (1200€), les frais d’édition de cartes postales (100€). À cela, ajoutons, 8% du montant total pour les frais d’inscriptions à la plateforme de participation Kiss Kiss Bank Bank et les éventuels frais bancaires.

Ce qui nous fait un total de 3000€. Si nous dépassons, nous créerons un site Internet où tous les numéros Awotele seraient disponibles (Yeey!) :) 

 Pour les plus intéressés, voici notre agenda jusqu'en juin 2016:

Mars : Appel aux plumes critiques sur choix de deux thématiques autour des cinémas d'Afrique

Avril : Récupération des textes venus des quatre coins du continent par le comité de rédaction  

Mai : Lancement de la campagne de financement participatif (c'est ici que vous intervenez !)

Juin : Awotele en route vers le festival international du Film de Durban

Derniers commentaires

Thumb_defaultFlavien Poncetil y a 7 jours : Très beau projet, nécessaire pour accroître le champ d'activité de la critique internationale et pour favoriser encore plus la reconaissance des cinémas africains. Bravo à l'équipe d'Awotele.

Lire la suite sur kisskissbankbank>>

 

__

Appel lancé pour la création d'un marché du film africain itinérant

 
Des professionnels du cinéma africain, réunis en marge du 5e Festival du film africain de Louxor, appellent à créer un "marché du film africain itinérant" et de renforcer le réseau de festivals dans le continent rapportent les médias égyptiens.
Des professionnels du cinéma africain, réunis en marge du 5e Festival du film africain de Louxor, appellent à créer un "marché du film africain itinérant" et de renforcer le réseau de festivals dans le continent rapportent les médias égyptiens.
>>Lire+
___
 

Idée de prod :
Dans l’édition de Forbes Afrique en mai 2016 : l’art africain.


Lire aussi : Les artistes africains ont leur musée d'art contemporain
Jusqu’à maintenant, les artistes africains de renommée internationale exposaient uniquement à New York, Paris, Berlin ou Venise. L’inauguration du premier musée d’art contemporain africain en Afrique subsaharienne, à Ouidah au Bénin, devrait radicalement changer cette donne. >>Lire+

___

Idée de prod :
Dak’Art 2016 : du chaos surgit une très belle exposition internationale

C’est à peine croyable : bien qu’accouchée aux forceps, l’exposition internationale de la biennale de Dakar, conçue par le commissaire Simon Njami, est réussie. Les indicateurs n’étaient pourtant pas au vert. La veille de l’ouverture, les trois quarts des pièces n’avaient toujours pas été installées. D’autres œuvres ne sont pas arrivées à Dakar ou sont retenues à la douane. Lors du vernissage, mardi 3 mai, beaucoup de vidéos n’étaient pas visionnables, faute de projecteurs.

L’incurie organisationnelle se trouve toutefois compensée par la splendeur du Palais de justice, un nouveau site laissé dans son jus, lézardé de larges fissures qui lui donnent un charme déglingué. Le génie du lieu est néanmoins à double tranchant : il magnifie les œuvres les plus fortes, comme l’installation de Kader Attia autour des révolutions de pierre, mais écrase les plus anecdotiques.

En savoir plus ici>>

Lire aussi : A Dakar, Simon Njami sauve sa biennale avec « un tournevis et un marteau »


__

APPEL À PARTICIPATION
À la recherche des talents du cinéma arabe


L'Association Metropolis et le Goethe Institut Liban lancent un appel à candidatures pour la troisième édition de Talents Beirut. Entre le 14 mars et le 24 mai 2016, les directeurs de photographie, monteurs, compositeurs de musique et ingénieurs de son sont invités à postuler au programme Talents Beirut, qui vise à soutenir les artistes arabes en renforçant leurs compétences techniques et artistiques.
>>Lire+
__

Appel à productions d'Afrique – TV/ OIF :

Dépôt des dossiers du 15 au 30 juin 2016 pour la commission de septembre 2016.

Successeur du Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud (créé en 1988 et géré avec des commissions de sélection régulières depuis 1990), Le Fonds Image de la Francophonie est mis en œuvre par l'OIF en collaboration avec le CIRTEF (Conseil international des radios et des télévisions d’expression française).
Responsable des projets télévision : M. Pierre Barrot
Téléphone : (33) 1 44 37 33 58(33) 1 44 37 33 58 ;
Mail :  pierre.barrot (@) francophonie.org
>>Lire+

__
 
 La publicité en Afrique - secteur stratégique pour le secteur audiovisuel

APPEL À PARTICIPATION

La publicité en Afrique représente environ 9 milliards de dollars US. Ce secteur est appelé à croître dans les années à venir.


Nous clôturons un rapport neutre et indépendant sur la publicité en Afrique
qui sortira à la fin du mois : Volume des revenus de la pub par pays, revenus de la pub TV dans tous les pays d'Afrique, du Nord au Sud;

Indice de tendances, moteurs de la croissance, tendances des pratiques publicitaires, résultats d'audiences, changements depuis ces 5 dernières années, transformation des médias en Afrique, projections dans les années à venir, les nouvelles technologies vont-elle affecter ce marché d'ici 5 ans? Quel est le bilan?

Balancing Act avait produit 2 rapports sur le sujet il y a 5 ans, et fourni une étude sur mesure au Ghana pour un client. Depuis, le secteur a-t-il changé ?

Après 10 mois d'études, la lecture d'une vingtaine de rapports sur le sujet, ainsi que de nombreux entretiens avec des professionnels du secteur, nous arrivons au bout de nos efforts.

 

Si vous voulez en savoir plus, sponsoriser le rapport et partager votre expérience, contactez-nous d'urgence. Ecrire à  : sbeletre (@) balancingact-africa.com

Pour acheter le rapport, cliquez ici.

 
__
   
A l'affiche

À Cannes, la Francophonie met le cap sur les jeunes talents et valorise les initiatives et performances du cinéma francophone du sud >>

__

Appel à films : Festival International du Cinéma d'Abuja, Nigéria>>




 

France : FORMATION / SÉMINAIRE IRPI

Production audiovisuelle : droit d'auteur et droits voisins

Prix : 1150 €

 

Objectifs

Connaître les spécificités du droit d'auteur et des droits voisins appliqués au secteur de l'audiovisuel afin de sécuriser et optimiser l'exploitation des droits et d'être en mesure de prévenir les litiges.

 

Programme

Protéger l'oeuvre audiovisuelle

identifier les différents auteurs

mesurer l'étendue des droits (internet, VOD , catch up TV, téléphonie mobile, produits dérivés...)

Les contrats d'exploitation

reconnaître les cas nécessitant une cession de droits

comprendre le contrat de production audiovisuelle

coproduction, diffusion, achats de droits télévisuels

Protéger la contribution des artistes-interprètes

l'artiste et sa relation avec le producteur

les droits voisins du producteur

l'exploitation des droits de l'artiste

la rémunération de l'artiste

Aperçu des mécanismes de gestion collective des droits

 

Pré-requis : Connaître les principes de base du droit d'auteur et des droits voisins ou avoir une expérience de plusieurs années dans le secteur ou avoir suivi le stage " Les fondamentaux du droit d'auteur ".

Durée

2 jours

Session(s)

23 et 24 juin 2016

Intervenants

Frédéric SARDAIN, Avocat, Cabinet Teissonnière, Sardain, Chevé

Méthode Pédagogique

Exposés illustrés d'exemples et de cas concrets, analyse de contrats en groupe, exercices de négociation contractuelle

Public

Juristes, collaborateurs de sociétés de production audiovisuelle ou de chaînes de télévision, tout professionnel confronté à des problématiques de droit d'auteur liées à la production audiovisuelle, gestionnaires de droits, collaborateurs de sociétés de perception et de répartition.

Informations pratiques

 

Contacts : 

Caroline Courtaigne, responsable formation continue : 

Tél. 01 49 23 58 52 - ccourtaigne@cci-paris-idf.fr 

Catherine Mercuriale, assistante formation : 

Tél. 01 49 23 58 59 - cmercuriale@cci-paris-idf.fr 

Bulletin d'inscription | Plan d'accès 

Lieu du stage : IRPI, 81, avenue de la République, 75011 PARIS - France