« Bienvenue au Gondwana », le film 2017

Production Audiovisuel

Annoncé lors de Meet your Stars le dernier jour du Discop Abidjan 2016, « Bienvenue au Gondwana », est le film africain qui ouvrira 2017.

Impact sur le secteur : ***

Voici le compte rendu de la visite du Ministre de la Culture et de la Francophonie de la Côte d’Ivoire - SE Monsieur Maurice Kouakou Bandama - sur le tournage du film Bienvenue au Gondwana, de Mamane – le 13 avril 2016

Ce film sera la première pierre d’un édifice pouvant consacrer la Côte d’Ivoire comme la terre d’accueil du nouveau cinéma africain. Aucun film de cette ampleur n’a été tourné dans le pays. L’Etat ivoirien apporte son appui institutionnel et permet ainsi aux coproducteurs Gondwana-City Productions, société de production ivoirienne, et Mandarin Production, producteur de films français de très grande réputation (Chocolat, la Conquête, OSS 117 etc…) de tourner ce premier grand film en Côte d’Ivoire.
C’est dans ce contexte que le Ministre de la Culture et de la Francophonie, SE Monsieur Maurice Kouakou Bandama s’est rendu mercredi sur un des sites de tournage, à Blockhaus.

Le casting, constitué très majoritairement de comédiens des pays limitrophes et ivoiriens, illustre la vocation de la Côte d’Ivoire de servir de terre d’accueil aux cinémas de la sous-région :  Michel Gohou, Digbeu Cravate, Prudence Maidou, Lamine N’Diaye, Rasmané Ouedraogo, Binda Ngazolo, Hachimou Oumarou, Akissi Delta, Michel Bohiri, Léonard Groguhet, Sandra Nkake etc… De nombreux comédiens français sont également présents. Tourné dans les décors naturels les plus emblématiques du pays, à Abidjan ainsi qu’à Yamoussoukro,  le film véhiculera la diversité du territoire, son dynamisme, sa modernité.

Mamane, qui en est l’auteur et le réalisateur a souhaité dessiner, à travers sa très très démocratique République du Gondwana, les contours d’une Afrique contemporaine, moderne, puissamment orientée vers le futur. Avec ce film, nous voulons sortir faire de « Bienvenue au Gondwana » la première grande comédie panafricaine au cinéma.

 « Bienvenue au Gondwana » est une production cinématographique à gros budget (près de 4 millions d’euros) qui génère un volume de dépenses et d’emplois important pour les prestataires et les techniciens locaux. Personnel, techniciens, comédiens mais aussi hôtellerie, location de véhicules, artisans pour la fabrication des décors…
Enfin, le film bénéficie du soutien de partenaires de distribution de premier plan, au premier rang desquels le groupe Canal + (Canal + France et Canal + Afrique), ainsi que la société Wild Bunch, garantissant au film des conditions d’exposition exceptionnelles : en France en tout premier lieu (200 copies prévues pour les salles de cinéma, ce qui constituera une sorte de première pour un film africain), à l’étranger ensuite : en plus de la France, Wild Bunch est représentée en Allemagne et en Espagne, tout en étant l’une des sociétés de ventes internationales les plus reconnues sur le marché. Dans tous les territoires de la sous-région enfin, avec une avant-première exceptionnelle d’ores et déjà prévue à Abidjan (premier trimestre 2017).

Synopsis du film - Bienvenue au Gondwana

Une mission internationale d'observation électorale débarque en République Très Très Démocratique du Gondwana, un pays imaginaire, où, contre l'avis de la communauté internationale, le président sortant, Président-Fondateur, a décidé de se représenter aux élections présidentielles avec la ferme intention de tricher pour gagner.

Cette mission est dirigée par Frédéric Delaville, élu local de province française, malmené dans sa circonscription par le cœur de son électorat, des producteurs d'asperges étranglés par la crise économique. Pour sauver son siège, Delaville leur promet de profiter de sa mission pour conquérir le Gondwana, ce marché d'avenir avec des millions de futurs consommateurs d'asperges de Saint Albouy.
Mais rien ne se passera comme prévu…

--

Le film bénéficiera certainement d’une audience forte au Gondwana, mais aussi en Afrique, en France et au sein de la Diaspora. Ce premier long métrage de Mamane est également l’un des films à plus gros budget en Côte d’Ivoire.


Après Bienvenue au Gondwana, l’Etat de Côte d’Ivoire apportera une contribution de deux à trois cent millions de Fcfa pour la réalisation de ‘On way ticket’, un film à venir d’Isaac de Bankolé, selon le ministre de la Culture.

Lire+
Lire+ sur Facebook
Plus de 100 000 fans suivent ‘Le Parlement Du Rire’ sur Facebook.

www.gondwanacity.com

www.festivaldugondwana.com
Les actualités de Gondwana City Productions, établie à Abidjan, Côte d'Ivoire.

Youtube