Opportunities

Plus

frique du Sud : la SABC va investir 38,5 millions $ dans des contenus locaux de télé et de radio. Producteurs sud-africains, préparez vous ! Lire+

__

A vos dossiers pour le Young African Innovators Program (YAIP)

Le Young African Innovators Program (YAIP) est lancé pour la première édition d'Africa4Tech Vous avez un projet innovant qui peut change les modes de vies en Afrique ? Lire+

__

La 'Production Micro budget' (Micro-budget-filmmaking) est sous les projecteurs en Afrique ! Cette pratique farouchement indépendante, défendue par une poignée de cinéastes émergents et d'obstinés en Afrique du Sud ... Lire la suite en anglais >>

__

Recherche de Talents d'Afrique

A voir : Soutenez le babi talent show. Une plateforme de crowdfunding (financement) unique pour les artistes de Côte d'Ivoire! soutenez les artistes, ils vous le rendront bien.

A votre bon coeur Mesdames Messieurs! pour l'artiste...

  

__

 

Cinéma : quatre comédies françaises sur l’immigration… à voir ou à revoir

Black Mic Mac, de Thomas Gilou (1986) avec Jacques Villeret, Isaach de Bankolé, Félicité Wouassi…

En 1986 le réalisateur français Thomas Gilou (La vérité si je mens !) livre son premier long, Black Mic Mac. Un film qui fait date, puisqu’il est l’un des premiers films français à s’attaquer frontalement au sujet, déjà d’actualité, des expulsions de travailleurs africains. Et de dénoncer le zèle des fonctionnaires français dans cette tâche. …

Quant à l’histoire, elle est signée par une plume africaine, celle du scénariste/réalisateur guinéen Cheick Doukouré (Bako l’autre rive, Blanc d’ébène, Paris selon Moussa, Le Ballon d’or). Dans une interview accordée en 2008 au Festival international du film d’Amiens, ce dernier, lui même arrivé en France de manière illégale en passant par les Canaries au péril de sa vie, s’affirmait comme cinéaste de l’immigration : « Depuis le voyage dramatique que je relate dans Bako, l’autre rive, je n’ai eu de cesse de dénoncer la situation faite aux immigrés. Je suis content de contribuer à dénoncer cette situation en Afrique et en Europe. Les torts ne sont pas à chercher uniquement du côté européen, on doit aussi comprendre qu’ils viennent du continent …

>> Le Havre, de Hari Kaurismäki (2011), avec André Wilms, Kati Outinen, Jean-Pierre Darroussin.

Ici nous trichons un peu, car le réalisateur, Aki Kaurismäki, est finlandais. Mais pour Le Havre, petit bijou cinématographique, il a choisi de planter son décor en France. L’histoire est celle d’un écrivain bohème, qui a décidé de devenir cireur de chaussures. Mais le hasard fait qu’il se trouve en mesure de porter secours à un jeune garçon, fraîchement débarqué, …

>> Halal police d’État, de Rachid Dhibou (2011), avec Eric Judor et Ramzy Bédia.

La comédie de Rachid Dhibou est certainement l’une des plus mésestimées de ces dernières années. Halal police d’État souffre bien évidemment de beaucoup de défauts et s’approche à bien des égards de la série des Charlots. …

Ainsi, le personnage incarné par Éric Judor, « Le kabyle », est moqué par ses collègues de la police algérienne en raison de son incapacité a s’exprimer en arabe. En effet, il ne parle plus que le français, depuis qu’il a été en contact avec des extraterrestres. Quant à l’histoire : deux policiers algériens, incarnés par le duo Eric et Ramzy, sont envoyés en France pour aider la police française à arrêter un serial killer qui sévit dans les épiceries de Barbès.


__

Aller voir 'Bienvenue à Marly Gomont', en salle le 8 juin 2016.

De Julien Rambaldi, avec Marc Zinga, Aïssa Maïga et Jonathan Lambert.

En 2006, le chanteur Kamini faisait l’un des premiers buzz français avec sa chanson Marly-Gomont où il racontait avec humour le quotidien d’une jeune noir dans un petit village français de Picardie. Dix ans après, cette histoire est portée au cinéma par Julien Rambaldi, avec, au casting, Marc Zinga, Aïssa Maïga (en interview dans Jeune Afrique n°2891 en kiosque le 5 juin) et Jonathan Lambert. Le film raconte l’histoire de Seyolo Zantoko, médecin de Kinshasa, qui saisit en 1975 l’opportunité d’occuper un poste de médecin de campagne dans un petit village français. Mais l’excitation d’une nouvelle vie se dissipe vite lorsque la famille pose ses valise à Marly-Gomont, où personne n’a jamais vu de Noirs avant… Il s’agira alors pour tous les membres de la famille de déjouer les pièges tendus par le racisme ordinaire.

Lire+

Source : 3 juin 2016 à 14h30 - Par Jeune Afrique


__

Discop : Le Studio co2 brille de 1000 feux aux « MEET YOUR STARS »

C’est lors des rencontres baptisées « MEET YOUR STARS » dans le cadre du DISCOP que le STUDIO CO2 a révélé au grand public ses talents du web et 16 de leurs creations.
 
Les talents du STUDIO CO2 ont émerveillé le public massé dans la salle du Majestic Ivoire avec leurs programmes courts tels que TANTIE KREKETE, du comédien Prezydent Veskaye, ALLO PREZI de Janiel et Abu-Davy, MA VIE MON CHOIX, une série de capsules de motivation réalisée par Christian Gomis, le projet geek DIVAN NUMERIQUE de la web activiste Edith Brou, les célèbres comédiens de Sa C KOI SA ENKOR qui enregistrent plus de deux millions de vues sur Facebook et le mythique Florent Amany A.K.A OBSERVATEUR et son message aux terroristes.

Une créativité qui attire l’attention des plateformes web. Ainsi, dès le 15 juin, deux nouveaux programmes du Studio CO2 seront lancés en exclusivité sur Dailymotion. Ce sont TOHU BOHU et ON DIT QUOI ?

Le Studio CO2 a également annoncé le lancement de www.babitalentshow.com, la première plateforme de financement participatif dédiée aux jeunes créateurs.
Le STUDIO CO2 avec plus de 20 web créateurs, est le plus riche incubateur d’Afrique Francophone et offre une vraie diversité de formats courts.


__

Côte Ouest/STUDIO CO2  - Pitching competition

En partenariat avec le DISCOP, STUDIO CO2 a sponsorisé la pitching compétition catégorie VLOGGER, une nouvelle catégorie destinée aux jeunes créateurs de Web vidéos.

Dix finalistes issus de divers pays d’Afrique Francophone ont été sélectionnés par Studio CO2 et invités à Abidjan avec le concours de AIR COTE D’IVOIRE, partenaire de l’évènement. Au décours de quoi Trois  prix ont été décernés respectivement à Koné Abdoulaye de la CÔTE D’IVOIRE (1er), Konan Carolle Feby de la CÔTE D’IVOIRE (2ème) et Amadou Sanda Maiga Abdoul Rachid du Niger (3ème).

Pour permettre à un plus grand nombre de créateurs web de s’exprimer, Studio CO2 a egalement annoncé le lancement dès la semaine prochaine d’un concours vidéo SMARTPHONE.