Algérie : La crise financière réduit les budgets pour le cinéma et la télévision

Eco-finances

Alors que le cinéma est en train d'être représenté au festival d'Oran, le financement du cinéma et même de la télévision vont connaître dans les prochains mois voire des semaines, une grande crise. Une crise qui va sûrement atteindre les créateurs et des producteurs. En effet, selon certaines sources, le Fdatic voit son rôle gelé jusqu'à septembre et les productions qui seraient acceptées pourraient voir leur budget réduit. La commission du Fdatic, qui accorde des aides aux productions cinématographiques, n'a plus les moyens de financer les films. Le ministère des Finances a réduit encore une fois le budget consacré aux manifestations, au cinéma et notamment aux festivals. Le Festival du film arabe d'Oran est le premier à en prendre un sérieux coup.
…la suite