Congo-Brazzaville: Le Congo prépare son entrée imminente dans la TNT

Technologies et Convergence

Les médias congolais vont basculer sous peu dans le numérique. Le 6 août, le ministre de la Communication et des Médias, Thierry Lézin Moungalla, a visité le Centre émetteur du Djoué en cours de réhabilitation, l'une des structures techniques d'appoint dans la mise en œuvre réussie du passage des médias congolais de l'analogie au numérique.

La visite du ministre de la Communication et des Médias au centre émetteur en ondes courtes du Djoué, et qui va se poursuivre dans des départements, visait deux objectifs principaux. Il s'agissait en premier, de s'imprégner du niveau d'avancement des travaux de rénovation de cet émetteur, le deuxième du genre au Congo sur le plan de capacités d'émissions des ondes, après celui installé au PK 13.

Le souci du ministre de la Communication et des Médias était surtout de se rendre compte de l'opérationnalisation de cet émetteur stratégique, en vue de préparer et de garantir le succès de l'entrée du Congo dans la Télévision numérique terrestre (TNT). « Dans quelques mois, vont débuter les travaux d'installation des équipements de la Télévision numérique terrestres. …
Aussi, la réhabilitation de ce centre émetteur, tout comme ceux de Makoua, Owando, Oyo, Gamboma, Madingou, Mossendjo et Sibiti, eux aussi déjà remis à neuf et relancés grâce au crédit du gouvernement, préparait une large diffusion des activités du gouvernement sur l'ensemble du territoire national.


Rappelons que le centre émetteur en ondes courtes du Djoué existe depuis plus de quarante ans. Endommagé lors des évènements de 1997, elle est redevenue opérationnelle en 2003, et permet de capter Radio Congo dans l'hinterland ainsi qu'à l'étranger. Dirigés par Pascal Ongagna, ces services ont déjà par le passé, contribué à la libération de l'Angola et de la Namibie.

Tout l’article

Source : Les Dépêches de Brazzaville.