RSF : Pour que l'année prochaine soit différente

12 January 2017

Règlementations

Reporters sans frontières : Message de Christophe Deloire, Secrétaire général de RSF

Chers amis,

Je crois plus que jamais que, face au fanatisme, à la radicalisation, aux extrémismes, à la propagande, à la désinformation, le journalisme a un rôle essentiel à jouer, en rendant publiques des informations d'intérêt général, en portant à la connaissance du public la vérité et les faits.

A l'heure où s'achève cette année 2016, j'ai une pensée particulière pour notre représentant en Turquie, Erol Önderoglu, qui a été emprisonné et accusé de

“propagande terroriste” parce qu’il avait soutenu un journal d’opposition et plus généralement porté la voix des journalistes turcs.

La Turquie s’enfonce toujours dans une répression sans précédent depuis la tentative de putsch du 15 juillet 2016. Les autorités multiplient les fermetures de médias, retraits de cartes de presse et de passeports. Plus d’une centaine de journalistes, sont actuellement derrière les barreaux.

La situation est critique mais nos campagnes n'ont pas été vaines et nous avons su faire mentir les fatalistes : nous avons pu nous réjouir de la libération de Can Dündar, d'Erol Önderoglu en Turquie, de celle de la journaliste azerbaïdjanaise Khadija Ismaïlova, après 537 jours de détention arbitraire, de celle d'Adnan Hassan, le “doyen” des journalistes emprisonnés en Iran, après 10 ans de détention. Et ce, grâce à votre soutien financier.

Cette année qui arrive sera aussi une année de lutte, et ce, très vite, puisque le procès d’Erol commence le 11 janvier prochain. A cette occasion, nous compterons, encore une fois sur votre engagement.

Que 2017 réponde à nos espoirs. Je tiens à vous adresser mes meilleurs voeux.

Bien à vous,

--

Christophe Deloire - Secrétaire général, Reporters sans frontières