Algérie : pas d’argent, pas de CAN

24 January 2017

Règlementations

L’énorme ratage de la télévision algérienne

Cette fois-ci, c’est la dèche ! Bien que mastodonte régional avec tout le poids que lui confère son statut d’institution publique, l’EPTV ne diffusera pas les rencontres de Coupe d’Afrique de la sélection nationale.

Pour justifier son échec à obtenir les droits de retransmission, l’Entreprise publique de télévision a, une nouvelle fois, axé son argumentaire sur le démodé refrain du chantage qu’exercerait le groupe qatari BeIn Sports. Or, l’EPTV n’explique pas, pour autant, les motifs qui la conduisent à courir chaque fois après ces fameux droits dans les toutes dernières minutes, sans réelle stratégie prévue d’avance. La direction de la Télévision étatique n’élude pas non plus le mystère de son mode d’action archaïque et doublement pénalisant qui consiste à se réveiller dans les temps morts pour tenter d’obtenir cette permission en deuxième main sans jamais avoir songé, en tant qu’entreprise d’un État riche, à soumissionner auprès des véritables détenteurs de ces droits au moment voulu et non pas attendre le dernier moment pour se mettre à la merci de l’humeur de leurs alter ego qataris. “L'EPTV, surprise par des droits dorénavant exigés et atteignant,

la suite