OPPORTUNITÉS

24 January 2017

Plus

OIF : Le Fonds Image de la Francophonie se dote d'un nouveau règlement

Dépôt des projets Cinéma-fiction du 20 janvier au 5 février 2017 (inclus).

Lire+ 

-

Future TV 2025 : Qui sera le gagnant ?

Le secteur de l'audiovisuel connaît une stagnation relative, probablement durable, qui va engendrer de nombreux défis pour les acteurs de l'écosystème. Si Internet est la cause principale de ces évolutions, c'est un ensemble de faisceaux qui est à l'oeuvre.

Dans son rapport « Future TV 2025 », IDATE DigiWorld présente ses scénarios de l’évolution du marché et du paysage stratégique pour les dix prochaines années, A partir d’une analyse de l’évolution de l’environnement marché et de la nouvelle donne concurrentielle :

Evolution environnement marché

La nouvelle donne concurrentielle

Avec un monde Internet de plus en plus présent, les acteurs pure players s’imposent rapidement sur le marché, accentuant le phénomène de désintermédiation des acteurs établis.

Le contenu est plus que jamais roi et sa détention devient cruciale, d’où une concurrence accrue sur le contenu premium exclusif qui fait s’envoler le prix des droits, et l’apparition de nouveaux financeurs de la production originale.

On assiste également à une phase de concentration s’opère sur le marché (horizontale comme verticale), notamment impulsée par la restructuration du marché des opérateurs télécoms et la recherche du contrôle du contenu.

De nouvelles formes de monétisation apparaissent ainsi dans un environnement sous tension baissière, sur le péage avec la bipolarisation entre premium et low-cost ou le rôle des bundles de services, le développement de la publicité programmatique et des modèles freemium.

Le scénario tendanciel : une croissance attendue du marché mondial de 2.4% par an en moyenne d’ici 2025

la suite

Source : Jacques Bajon, Directeur de la Business Unit "Media et Contenu Digital", IDATE DigiWorld

Date : dec. 2016

Marché TV en Afrique/DISCOP AFRICA : prochaine édition de le 30 mai 2017 à Abidjan

DISCOP AFRICA 2017 ouvrira ses portes le 30 mai 2017, à Abidjan, sous le haut patronage de la ministre de la Communication de la République de Côte d’Ivoire.

La société Basic Lead, organisatrice de la prochaine édition ivoirienne de DISCOP AFRICA, annonce une participation record pour ce grand rendez-vous panafricain de l’industrie de la télévision.

«Lancer un pareil sommet annuel, ici à Abidjan, marque la volonté de DISCOP AFRICA de construire des relations privilégiées avec les instances de régulation et de protection des droits d’auteur, les associations professionnelles et les acteurs moins connus, mais néanmoins essentiels, de la télévision à péage qui, aujourd’hui, font progresser le développement, la production, la distribution et le commerce de contenu en Afrique francophone», avait affirmé le président fondateur de Basic Lead, Patrick Zuchowicki.

Lancé en 2008, DISCOP AFRICA s’est rapidement imposé comme le rendez-vous incontournable et le plus attendu d’Afrique pour les industries de la création et de la vente de contenu télévisuel et multiplateforme où, pendant trois jours, se rassemblent, acheteurs, vendeurs, distributeurs et producteurs de films, programmes TV, de droits d’adaptation et de chaînes "packagées".

Il a lieu deux fois par an: à Abidjan au début de l’été, et à Johannesburg à la fin de l’automne.

Dans sa passation de charge à son remplaçant Mr Bruno Nabany Koné, durant les 4 premières minutes, l'ex-marraine du DISCOP Abidjan, Mme la ministre de la communication Affoussiata Bamba, vante, défends et perpétue le mérite de DISCOP Abidjan. Et à 16 mn 45 de la vidéo, le nouveau ministre reconnait le travail abattu avec le DISCOP Abidjan et s'engage implicitement à continuer les chantiers de Mme la ministre - dont le DISCOP Abidjan.

Lire+