Publicité : l'Afrique impose ses canons

23 February 2017

Eco-finances

Date : le 08/07/2016 à 09:

Un secteur métamorphosé. C'est la classe moyenne africaine estimée à 300 millions de personnes qui redonne de la vigueur au secteur de la publicité en Afrique délaissé après les années d'indépendance par les géants mondiaux. S'il est vrai que l'Afrique manque d'infrastructures, de structures de distribution et de réseaux publicitaires, selon le dernier rapport de Boston Consulting Group (BCG), paru en mai 2016, le continent possède un atout économique que les économies dites « matures » n'ont plus : des consommateurs « optimistes qui ont envie de dépenser ».

L'Afrique passe en mode consommation

Les perspectives de développement économique, le boom démographique et l'urbanisation laissent donc entrevoir des opportunités fructueuses pour les publicitaires internationaux, mais aussi pour les locaux

Source : VIVIANE FORSON | Le Point Afrique

la suite

Lire aussi sur le même sujet :

Market report : Advertising in Africa - retaining broadcast’s share of the pie (July 2016)

State of play (drivers & trends) - Revenues and forecasts to 2020 - Audence data points

Contact directory of advertising agencies

 

Article lié : Rapport - étude de marché - la publicité en Afrique

 

Advertising in Africa - Retaining a share of the pie (2016)


State of play (drivers & trends) - Revenues and forecasts to 2020 - Audence data points
Contact directory of advertising agencies.
Main authors: Sylvain Béletre | Russell Southwood.