Burkina Faso : Centre de formation audiovisuel et premier studio de production

6 April 2017

Eco-finances

date : 28 février 2017

L’Institut des nouvelles idées : Le futur temple du cinéma…by Sidnaaba. Hugues Richard Sama.

Investissement : L’autodidacte Aboubacar Zida Sidnaaba affectionne les nouvelles idées. Après la Radio des nouvelles idées, voici l’Institut du même nom qu’il a en projet à Tengandogo. Ce futur temple du cinéma burkinabè abritera, entre autres, un studio de tournage, une résidence d’écriture et un auditorium pour les projections. Nous y avons effectué une visite le 22 février dernier, à trois jours du début de la 25e biennale du cinéma africain.

A un angle, pour peu que vous fassiez attention, une enseigne sur laquelle il est inscrit, « Institut Des Nouvelles Idées. Centre de Formation et Studio de production.

Le premier studio de tournage burkinabè : Une fois achevé, l’INI abritera un studio avec toutes les commodités pour des productions de qualité avec en prime une économie d’argent et de temps. Le maître de céans occupé à accueillir ses invités, c’est en compagnie de "son bras droit", Charlemagne Abissi, le DG de Savane FM, que nous faisons le tour de la propriété qui révèle ses autres utilités. « C’est un institut qui est fait pour accompagner les professionnels dans tous les métiers du cinéma », nous informe tout de suite Charlemagne Abissi. Une villa déjà achevée servira de résidence d’écriture pour des cinéastes en panne ou en quête d’inspiration. Le centre dispose en outre d’une salle de montage, d’un auditorium pour des projections privées et de salles de cours pour initier les passionnés aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel. Et preuve que l’homme était en avance sur son temps, le thème de ce FESPACO 2017 est : « Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel ».

la suite.