Afrique : ‘la nécessité d’une industrialisation du 7e art’ (Souleymane Ouédraogo, DG de l’ISIS-SE)

6 April 2017

Eco-finances

date : 6 mars 2017

« Il y a 20, 30 ans, le Burkina Faso était en phase de labéliser son cinéma » Souleymane Ouédraogo, directeur général de l’ISIS-SE - LEFASO.NET | Tiga Cheick SAWADOGO •

Cette 25e édition du FESPACO a mis en lumière la formation aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel. Un thème qui s’adresse directement aux écoles et structures de formation dans les différents domaines du 7e art. Justement, L’institut supérieur de l’image et du son-Studio école (ISIS-SE) qui a fêté récemment ses 10 ans d’existence fait office de pépinière des acteurs du cinéma national et africain. Selon son directeur général Souleymane Ouédraogo que nous avons rencontré, c’est l’avenir même du cinéma africain qui a été évoqué à travers le thème de la 25e édition de la biennale. Dans cette interview, il nous parle des nouveaux enjeux et défis de la formation aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel dans un contexte de révolution technologique des outils. Il évoque également entre autres, la nécessité d’une industrialisation du 7e art.

la suite