SVoD en Afrique du Sud : Netflix resterait silencieux sur ses droits de licence de R1.59m SA impayés

6 April 2017

Règlementations

date : 2017-03-22

Par Thinus Ferreira – Le Cap - Netflix ne voudrait pas répondre aux questions sur ses droits de licence non payés en Afrique du Sud qui s'accumule déjà à R1.59m depuis que le service de streaming vidéo a déployé son service en Afrique du Sud et à travers l'Afrique en Janvier 2016.

Netflix doit à la South Africa’s Film and Publication Board (FPB) des centaines de milliers de Rands en droits de licence impayés.

En Afrique du Sud, ces frais doivent être payés pour la distribution en ligne de contenu par Netflix pour avoir le droit de montrer sa collection de contenu en Afrique du Sud. La FPB entre ensuite le contenu selon le système de classification par restriction d'âge avec des indicateurs de guide parental localisés.

Conformément à la réglementation sud-africaine, Netflix est censé payer une redevance annuelle de R795 000 par an pour avoir le droit de distribution en ligne. Depuis que Netflix a lancé en Afrique du Sud en janvier 2016, elle doit déjà à la FPB le double de ce montant pour 2016 et 2017 - R1.59 millions (117,000 Euros/ 76 millions de FCFA).

la suite en anglais.