Stratégie : Le nouveau programme Africalia de coopération culturelle 2017-2021

3 May 2017

Eco-finances

impact : relativement élevé pour le secteur de l’audiovisuel en Afrique.

Par Frédéric Jacquemin, directeur - Après des mois de préparations avec notre CA, de consultations avec nos partenaires et les ultimes négociations avec la Coopération belge arrivant à leur terme, notre programme de coopération culturelle 2017-2021 va bientôt enfin prendre son élan.

Poursuivant la volonté de structurer et professionnaliser les acteurs culturels en Afrique, ce nouveau programme va également donner une place centrale à la créativité, source de transformations sociale et économique. Durant les 5 prochaines années, Africalia interviendra au Burkina Faso, Kenya, RDC, Rwanda, Sénégal (phasing out) et Zimbabwe. Celles-ci vont aussi apporter une série d’innovations et d’expérimentations avec l’ouverture d’un programme en Ouganda ainsi qu’en Belgique.

Africalia soutient dans cette optique des opérateurs culturels africains de la société civile qui mènent des activités et des projets, initiés en Afrique, dans de multiples disciplines : de l’audiovisuel à la littérature et des arts de la scène aux arts visuels.

Ces activités ont pour finalité de renforcer les capacités techniques, artistiques et organisationnelles des professionnels du secteur ainsi que de viser au renforcement de la démocratie grâce à l’émancipation et la participation des individus et des groupes à la vie culturelle. Africalia encourage également la dimension ‘Réseaux’ au niveau national, régional et continental en suscitant des collaborations et des échanges entre partenaires qui œuvrent dans des domaines similaires.

Africalia travaille actuellement avec 20 organisations et réseaux dans 8 pays d’Afrique subsaharienne : Afrique du Sud, Burkina Faso, Burundi, Kenya, République Démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal et Zimbabwe.

Pour rappel, Africalia est une asbl créée fin 2000, à l’initiative de la Coopération Belge au Développement, sous l’impulsion du secrétaire d’État Eddy Boutmans. Axée à ses débuts sur la diffusion de productions africaines en Belgique, Africalia a par la suite changé de politique de fonctionnement en s’inscrivant dans une logique de coopération culturelle. Depuis lors, elle promeut le développement humain durable par un soutien aux cultures et aux arts africains contemporains.

Plus d'infos