Côte d’Ivoire : L’Etat va financer la TNT et créé un opérateur exclusif national (SDN)

15 June 2017

Règlementations

C’est l’heure de la libération du spectre et d’une nouvelle allocation des fréquences en Côte d’Ivoire. L’Etat va financer la TNT, passage technique coûteux mais obligatoire pour diffuser la télévision, et créé un opérateur exclusif national en charge de l’infrastructure technique de la TNT (dénommé Société Nationale de Diffusion, la SDN).

(Côte d’Ivoire - 24 mai 2017) – Alors que dans plusieurs pays africains, le processus de migration vers la TNT piétine, le gouvernement ivoirien a décidé de prendre en charge sa réalisation et son financement pour assurer son effectivité dans le pays. C’est ce qui ressort d’un communiqué du Conseil des ministres lu le 24 mai 2017 par le ministre ivoirien de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Koné.

Le coût de la migration vers la TNT en Côte d’Ivoire avait été estimée à environ 20 milliards de FCfa (environ 30 millions d‘Euros), et la date butoir fixée par l’Union International des Télécommunications (UIT) pour le pays est le 17 juin 2020.

Le mercredi 24 mai 2017, un Conseil des Ministres s’est tenu de 10h à 12h30, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants:

A/-Mesures Générales

- Projets de décrets

C/-Communications

C/– COMMUNICATIONS

7- Au titre du Ministère de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, en liaison avec le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le Ministère de l’Economie et des Finances ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la mise en œuvre de la transition vers la TNT en Côte d’Ivoire.

Dans le cadre du processus de migration de la Côte d’Ivoire vers la TNT, le Comité National de Migration vers la TNT (CNM-TNT), mis en place à cet effet, a procédé à un appel d’offres en vue de la sélection d’un partenaire pour le financement, la construction et l’exploitation du nouveau réseau de diffusion TNT.

Cette offre de Partenariat Public Privé (PPP), n’ayant pas reçu de propositions satisfaisantes, le Conseil des Ministres, sur proposition du CNM-TNT, a décidé d’abandonner le schéma initial de PPP et a opté pour la réalisation et le financement du processus par l’Etat. Ainsi, un opérateur exclusif national, dénommé Société Nationale de Diffusion (SND) dont le capital sera détenu à 100% par l’Etat de Côte d’Ivoire, sera créé avec la mission de mettre en œuvre le processus de migration de la Côte d’Ivoire vers la TNT.

Fait à Abidjan, le 24 mai 2017

Bruno Nabagné KONE

Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste,

Porte-parole du Gouvernement

porteparoledugvt@egouv.ci

Source.