L'’OPERATEUR MOBILE CORA QUITTE LA COTE D'’IVOIRE, ORANGE FERME MARCORY

Actualités Télécom

L'’opérateur mobile Cora a décidé de quitter la Côte d'’ivoire à la suite d'’un incident qui a eu lieu jeudi dernier. "« Suite à l'"agression dont nous avons été victimes de la part de M. Galley et d'"environ 20 policiers armés sous les ordres du Commandant de la gendarmerie, nous avons été obligés de quitter la Côte d'"ivoire jusqu'"au rétablissement de l'"ordre. Cette agression (la troisième cette année) a eu lieu encore une fois, alors que les plus hautes autorités gouvernementales nous avaient assuré que cela ne se reproduirait plus. Nos employés sont malmenés et physiquement menacés. Certains d'"entre eux ont été obligés de rester à leur poste, sous la menace de policiers armés qui les forçaient à leur envoyer l'"argent de nos clients" ».

"« M. Galley et ses complices ont pillé nos bureaux et nous ont volé plusieurs millions de francs. Il s'"agit de l'"argent payé par nos clients et qui a disparu entre les mains de M. Galley et de ses complices malgré les assurances de sécurité que nous avions reçues de la part du gouvernement." » La société a mis fin à ses services aux abonnés.

Et il s'’agit là peut-être d'’un phénomène contagieux. La société de téléphonie mobile Orange a cessé ses activités commerciales à certains endroits, notamment à Marcoury Boulevard Giscard D'’Estaing, suite à un incident similaire à celui dont a été victime la société Cora.

(Alors quand est-ce que le gouvernement ivoirien prendra des mesures contre M. Galley et ses "« policiers" » ?)

(SOURCE : Abidjan.net)