EN RDC, LA CITRACO S'’APPRETE A DEPLOYER SON RESEAU SANS FIL A KINSHASA

Actualités Internet

Selon une interview accordée au journal Le Phare, Richard Cibangu Muamba de la Citraco (Congo International Transaction Company) a l'’intention d'’offrir des services de téléphonie et de transmission de données et vidéo via le protocole IP. La société prévoit d'’installer un réseau sans fil d'’abord à Kinshasa puis dans les autres régions du pays. Ses clients seront connectés à ce réseau à l'’aide d'’un équipement Motorola (utilisant 5,2 et 5,7 GHZ) qui, d'’après lui, ne crée aucune interférence. Cette technologie a été choisie car elle offre les plus hauts débits disponibles.

Le service téléphonique fonctionne via un commutateur de l'’opérateur de télécommunication national, l'’OCPT, et a été lancé sous la forme d'’une carte prépayée appelée Omega. Il propose des tarifs compétitifs pour les appels internationaux vers toutes les destinations. Cette carte coûte 5 USD pour 60 minutes vers l'’Amérique du Nord et l'’Europe et 50 USD pour 600 minutes de conversation. La réglementation en vigueur stipule que l'’OCPT doit signer des accords d'’interconnexion avec les opérateurs tels que la CITRACO. La société souhaite installer des cabines téléphoniques en dehors de Kinshasa mais ses projets initiaux prévoient l'’installation de 20 cabines dans la capitale elle-même. Outre Kinshasa, les villes ciblées initialement sont Béni, Butembo et Mbuji-Mayi.