Traitement par télémédecine aux malades angolais

Actualités Télécom

Les citoyens angolais portant des maladies difficiles à traiter en Angola auront bientôt le privilège d’être assistés par des spécialistes sud-africains, à travers la télémédecine (traitement à distance par satellite).

Cette méthodologie de traitement est inclus dans l’accord de coopération signé en janvier dernier entre le ministère angolais de la Santé et le Département national de santé de l’Afrique du sud.

A ce propos, une commission intégrée par des cadres de santé a été récemment installée dans le but d’accompagner la mise en oeuvre de l’accord, et créer des conditions techniques et humaines pour la concrétisation du systéme.

Ladite Commission aura également la responsabilité de faire le prélevement, notamment des hôpitaux angolais qui oeuvreront avec leurs homologues sud-africains et sélectionner les malades à envoyer à l’abri de l’accord.

En Mai 2003, rappelle-t-on, les gouvernements d’Angola et de l’Afrique du sud ont signé un mémoradum d’entente pour la coopération dans divers domaines de santé.

Au mois de Janvier, la ministre de la Santé, Albertina Hamukwaia s’est rendue en République sud-africaine, où elle a signé avec son homologue sud-africain, Manto Tshabalala, un accord de coopération bilatérale.

Selon le directeur du cabinet de la coopération internationale et chef de la commission de suivi, Augusto Rosa Neto, les patients angolais concernés recevront à peine les traitements dans des hôpitaux publics de l’Afrique du sud, contrairement à ceux qui sont envoyés, à travers le Service National de Santé et qui sont internés dans des cliniques privées.

Angola Press Agency