Maurice: Afrinic s'ancre à la Cybertour

Actualités Internet

Afrinic, le gestionnaire africain d'adresses IP (Internet Protocol) installe son quartier-général à la Cybertour. Son directeur exécutif, Adiel Akplogan est à Maurice pour finaliser les procédures entamées en 2003.

Ce nouveau locataire à Ebène pourrait avoir une importance stratégique pour le pays, avance Adiel Akplogan : "Notre implantation ici cadre avec le souhait du gouvernement de faire du pays un point central pour les Technologies de l'information pour la région africaine." Les opérations techniques d'Afrinic ont élu domicile en Afrique du Sud; le centre de réplication (Disaster Recovery Centre), quant à lui, a été implanté en Egypte, tandis que le Ghana accueille son centre de formation.

Afrinic est un organisme non-étatique à but non-commercial chargé de l'allocation et de la gestion d'adresses IP. Celles-ci permettent l'identification d'une machine sur l'Internet. L'adresse est composée de quatre octets - par exemple 194.127.145.2. Il est difficile de se souvenir de ces adresses, d'où l'existence des noms de domaine. "Nous sommes là pour faciliter la tâche des fournisseurs d'accès à l'Internet et pour éviter qu'il y ait duplication d'adresses IP", note Adiel Akplogan.

D'autres organismes exécutent la même tâche sur les cinq continents. Ainsi, l'American Registry for Internet Numbers le fait pour l'Amérique du Nord, l'Asia Pacific Network Information Centre pour l'Asie et le Pacifique Ils sont, comme Afrinic, mandatés par l'Internet assigned numbers authority (Iana). Cette dernière gère l'allocation des adresses IP au sein de l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, pour lui suppléer au niveau du continent africain. Concrètement, l'Iana lui réserve des groupes d'adresses qu'elle réalloue à son tour à des fournisseurs d'accès à l'Internet.

L'Express