L'Egypte rejette l'offre publique d'achat de Mobinil par France Télécom

Actualités économiques

Une instance d'appel égyptienne a confirmé le rejet du régulateur de la troisième offre de France Télécom pour l'achat de Mobinil.

« Ils ont rejeté l'appel et ont approuvé la décision du Marché des capitaux », a déclaré Khaled Serry Seyam, un vice-président de l'Autorité égyptienne de surveillance financière (EFSA), qui a remplacé l'Egypt Capital Markets Authority en juillet dernier.

Mobinil, premier opérateur mobile en Egypte par le nombre d'abonnés, est au centre d'un conflit entre ses deux principaux actionnaires, Orascom Télécom (OT) et France Télécom (FT) qui a inscrit l'affaire en Cour d'arbitrage.

Un précédent arrêt obligeait Orascom à vendre sa participation de 28,75% dans leur holding commune à FT pour le montant de 273 LE l'action.

De leur côté, OT et le régulateur ont estimé que cette décision oblige FT à faire une offre similaire pour les actions restantes à un prix équivalent, ce que conteste France Télécom.

OT détient aussi une participation directe de 20% dans Mobinil.

Les Afriques